Alinéa adapte son entrepôt à sa croissance

|

LOGISTIQUE - La chaîne de décoration et d'ameublement s'apprête à agrandir de 40 % la surface de son unique entrepôt, dans le Sud. Et envisage d'en ouvrir un autre dans le Nord.

Alinéa change de dimension logistique. En juillet, l'entrepôt Alinéa de Grans, dans les Bouches-du-Rhône, qui occupe déjà 30 000 m2, disposera de 12 000 m2 de plus. « Si le travail l'exige, nous avons encore une réserve de 18 000 m2 », précise Philippe Jolain, gérant de LTC Logistique. Prestataire unique de l'enseigne de décoration et d'ameublement pour la réception, le stockage et l'expédition de tous ses produits qui ne sont pas directement livrés par les fournisseurs aux magasins, soit 9 millions de colis par an actuellement, LTC Logistique a toujours su s'adapter au développement de son unique client.

Développement à deux

« LTC a appris le métier avec Alinéa, souligne Jean-Michel Mousset, PDG du groupe familial de transport Mousset, en Vendée, dont LTC est la filiale de gestion d'entrepôts. Au début, en 2001, nous avons travaillé avec le magasin du Pontet (Vaucluse). Puis nous avons assuré quelques opérations spéciales et une saison " jardin ", avant de récupérer en totalité la prestation logistique en 2003. » Jusqu'en juillet 2006, LTC intervenait depuis un site de 16 000 m2 à l'Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse). Pour mieux répondre aux besoins de l'expansion de l'enseigne, LTC a déménagé sur la zone Clésud, à Grans, à une vingtaine de kilomètres des installations portuaires de Fos-sur-Mer par lesquelles transitent 90 % de ses volumes, le reste arrivant par camions principalement d'Europe du Sud et de l'Est. Mais les 30 000 m2 initiaux ne suffisent déjà plus, malgré plus de 11 millions d'euros investis. L'entreprise loue provisoirement un entrepôt voisin, en attendant la prochaine extension...

Créée en 1989, ayant commencé à se développer à partir de 1987, Alinéa avait pensé, au démarrage, s'adresser à de grands noms de la logistique, mais « les solutions explorées ne correspondaient jamais vraiment à nos attentes, alors que la gestion des flux s'avérait stratégique, explique Christophe Jorda, directeur logistique d'Alinéa. Avec LTC, nous avons trouvé un partenaire qui a su s'adapter, même dans les moments les plus délicats. »

Le prestataire ne devrait pas manquer d'activité. À fin 2007, Alinéa, basée à Aubagne (Bouches-du-Rhône), exploitait quinze magasins en France. Le réseau, étoffé en automne par une ouverture à Pontault-Combault (Seine-et-Marne), s'enrichira en août 2008 de deux unités, 6 000 m2 à Melun (Seine-et-Marne) et 8 500 m2 à Rennes (Ille-et-Vilaine). Deux autorisations en CDEC ont été obtenues à Mulhouse (Bas-Rhin, 8 500 m2) et à Reims (Marne, 6 000 m2) pour une inauguration envisagée en 2009. « L'an prochain, nous devrions ouvrir un troisième magasin, confie Didier Dubois. Notre déploiement a commencé par le Sud, s'est complété par la région parisienne et l'est de la France. Il faut maintenant investir l'Ouest. »

Appels d'offres

Parallèlement, Alinéa conduit ou projette des extensions. L'été prochain, l'unité de Saint-Étienne passera de 4 500 à 7 000 m2. L'agrandissement à Sainte-Ge-neviève-des-Bois (de 6 000 à 10 000 m2) est décidé, comme celui à Avignon-Le Pontet (de 6 000 à 9 000 m2), afin d'anticiper l'installation prochaine d'Ikea, à proximité. « Nous nous implantons toujours là où des concurrents sont déjà présents, précise le PDG, à la tête de plus de 2 000 collaborateurs. D'ailleurs, nos résultats sur le centre Domus nous donnent satisfaction. Nous sommes tous complémentaires sur un marché du meuble porteur. Sur 2007, nous enregistrons une croissance à deux chiffres. » Le chiffre d'affaires a atteint 350 millions d'euros pour 28 millions d'articles vendus.

Si Alinéa fait confiance à LTC pour accompagner cet essor, l'enseigne n'exclut pas de s'appuyer sur un entrepôt complémentaire dans la moitié Nord avec un autre prestataire en 2008. Des appels d'offres sont en cours. Le positionnement sur Clésud pourrait aussi permettre, à terme, de faciliter la prospection sur l'Espagne et sur l'Italie, et d'accroître la part du ferroutage dans la logistique de l'entreprise, la plate-forme provençale s'étant équipée en décembre d'un chantier de transport combiné.

Forte de l'expérience avec Alinéa, qu'elle livre partout en moins de 48 heures après la commande du magasin, LTC est passée de 46 permanents en 2006 à 103 en 2007, le chiffre d'affaires progressant de 5,5 à 9 millions d'euros. L'entreprise va s'attacher à diversifier sa clientèle, toujours dans l'optique de « logistique spécialisée » et d'un appui « sur mesure » à ses clients. Le démarchage de prospects a déjà commencé.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2032

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous