Alliance aux achats: Metro Group rejoint Auchan et Système U au sein d’Eurauchan

|

Un an après l’annonce de l’alliance aux achats entre Auchan et Système U, Metro France rejoint les deux distributeurs dans la centrale Eurauchan. L’accord prévoit des négociations au niveau national qui seront concentrées sur les produits de grandes marques nationales et internationales. Les PME et les fournisseurs locaux ne sont pas concernés. Cet accord prend effet en septembre 2015.  

Metrop group confiera à la centrale d’achats de Groupe Auchan en France, via un système de mandat, pour les fournisseurs et les catégories de produits les plus sélectifs et représentatifs, les négociations d’achat pour l’année 2016, couvrant les marques majeures en France.
Metrop group confiera à la centrale d’achats de Groupe Auchan en France, via un système de mandat, pour les fournisseurs et les catégories de produits les plus sélectifs et représentatifs, les négociations d’achat pour l’année 2016, couvrant les marques majeures en France.

Nouvelle étape dans les alliances entre les acteurs de la distribution. Après Auchan et Système U, puis Intermarché et Casino et, enfin, Carrefour et Cora, c’est au tour de Metro Group et Auchan d’annoncer un accord de partenariat. Ce 22 septembre 2015, ils officialisent  en effet "leur accord pour entamer une nouvelle phase de leur partenariat à l’achat en l’étendant au niveau national en France". Ce nouvel accord de coopération prévoit des négociations sur les produits manufacturés de marques au niveau national en France, conjuguant les atouts du distributeur Groupe Auchan et de Metro Cash & Carry, la division vente en gros de Metro Group.

Un partenariat amorcé en 2014

Après avoir débuté en novembre 2014, leur coopération au niveau international, les deux partenaires, dans un contexte déflationniste et dans une situation où le paysage européen du commerce évolue fortement, avec le développement d’alliances et de coopérations entre les acteurs, aussi bien au niveau international que national, ont décidé d’étendre le périmètre de leur coopération, s’appuyant sur deux business models complémentaires. Metro group confie donc à la centrale d’achats de Groupe Auchan en France, via un système de mandat, pour les fournisseurs et les catégories de produits les plus sélectifs et représentatifs, les négociations d’achat pour l’année 2016, couvrant les marques majeures en France.

Indépendance des politiques commerciales

Dans un communiqué, il est indiqué que chaque partie continuera à conduire de manière indépendante ses propres politiques commerciales et stratégies de vente, comprenant la construction de ses gammes de produits, ou la définition de ses politiques de prix et de promotions. "En travaillant de manière conjointe, nous voulons tirer avantage de la complémentarité de nos réseaux en France qui offrent la meilleure couverture géographique et les meilleurs concepts commerciaux, que ce soit en termes de formats ou de canaux de distribution, pour soutenir la compétitivité et l’animation concurrentielle exercées par nos deux groupes sur leurs marchés respectifs, en nous appuyant pour cela sur les forces de chacun de nos marques", explique dans ce même communiqué Vianney Mulliez, Président du Conseil d’administration de Groupe Auchan.

Pour Olaf Koch, PDG du groupe allemand Metro: "Nous faisons maintenant évoluer la coopération que nous avons lancée l’année dernière avec succès au niveau suivant. Nous croyons fortement que cette nouvelle étape dans notre partenariat va nous permettre de renforcer encore notre business et l’offre commerciale à valeur ajoutée que nous apportons en France, contribuant ainsi à la croissance dans ce marché, au bénéfice de nos clients professionnels .

Deux enseignes complémentaires

En France, les deux partenaires opèrent des business models complémentaires. Groupe Auchan y est présent avec 380 magasins, supermarchés et hypermarchés, dans le pays et Metro y exploite 93 magasins cash & carry pour les clients professionnels.

Rappelons que l’Autorité de la concurrence se penche actuellement sur 400 zones de chalandise pour déterminer si le rapprochement entre Auchan et Système U  pose des problèmes de concurrence locale. Et que, "l’instruction devra également déterminer si l’opération est susceptible de porter atteinte à la concurrence sur le marché amont de l’approvisionnement en PGC, un marché que l’Autorité a déjà eu l’occasion d’analyser, notamment dans l’avis qu’elle a rendu le 31 mars 2015 relatif au rapprochement des centrales d’achats et de référencement dans le secteur de la grande distribution", précisait début septembre 2015 un communiqué de l’Autorité de la concurrence. 

1 commentaire

Merelle Philippe

22/09/2015 17h32 - Merelle Philippe

Que devienne les magasins simply market ? Que vont ils faire de nos produits régionaux surtout en Auvergne ?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter