Alliance Boots au centre d'une bataille boursière

|

BRÈVES La première chaîne de drugstores de Grande-Bretagne vient d'accepter une offre de rachat pour 10,6 milliards de livres (15,6 milliards d'euros). Mais une contre-offre vient de lui arriver.

2004_Boots_s

Le feuilleton Boots réserve décidément des rebondissements. La direction de ce géant des pharmacies et des parapharmacies (on y trouve aussi des produits alimentaires) qui avait refusé le 12 mars l'offre de rachat déposée par son premier actionnaire et vice-président Stefano Pessina, associé au fonds d'investissements KKR, vient de l'accepter. Entre temps, le tandem a relevé son prix de 1000 à 1090 pences par action.

L'affaire semblait dès lors entendue. Mais voilà qu'un autre fonds d'investissements Terra Firma et le Wellcome Trust qui avaient déjà manifesté leur intérêt pour Alliance Boots il y a quelques semaines, vienennt de surenchérir depuis qu'ils ont reçu l'appui de la banque HBOS. Leur offre à  1115 pences par action, valorise Boots à 10,78 milliards de livres (15,87 milliards d'euros). Le trio est également prêt à payer l'amende de 150,9 millions d'euros qui devra être réglée à Stefano Pessina et à KKR. 

Ce coup de théâtre n'est pas une si mauvaise nouvelle pour Stefano Pessina. Car si la contre offre peut l'empêcher de prendre le contrôle de Boots, elle fait monter la valeur des 15% qu'il détient dans le capital...
Olivier Bitoun
 
 
 
 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message