Älmhult, l’improbable centre névralgique d’Ikea

|

Ikea compte plus de 345 magasins dans le monde entier. Mais c’est depuis Älmhult, une paisible ville suédoise, que 4 000 salariés de l’entreprise définissent le design de ses meubles, les testent, et réalisent le fameux catalogue. Entre autres…

Il serait inconcevable qu’Älmhult ne dispose pas d’un magasin Ikea… Initialement installé en centre-ville, ce dernier a déménagé, en 2012, en périphérie.
Il serait inconcevable qu’Älmhult ne dispose pas d’un magasin Ikea… Initialement installé en centre-ville, ce dernier a déménagé, en 2012, en périphérie.


L’individu qui débarquerait au hasard à Älmhult (et il faudrait une sérieuse dose de hasard) a de quoi vivre une expérience surprenante. Car dans cette ville austère de 15 000 habitants perdue au milieu des forêts et lacs du Småland, contrée suédoise plutôt inhospitalière dont la seule richesse est l’omniprésence de murets de pierre, il est possible de vivre de A à Z à la façon Ikea. Le Danemark voisin a son Legoland, ici, nous sommes à « Ikea City » : il est possible de manger chez Ikea, d’y faire ses courses dans un magasin jaune et bleu, mais aussi dormir dans un hôtel-restaurant Ikea (meublé chez qui vous savez), ou visiter le musée consacré à l’entreprise. Et encore, ce n’est rien par rapport à la multitude d’employés qui s’activent dans les 12 filiales d’Ikea implantées en ville. Soit pas moins de 4 000 salariés affectés au marketing, à la conception des meubles au design, mais aussi aux surfaces commerciales.

Un studio photo, des labos, un centre de design…

Dès la sortie de la petite gare d’Älmhult, un panneau annonce la couleur : « Bienvenue dans la maison et le cœur d’Ikea ». À quelques dizaines de mètres, trône la statue de l’enfant du pays Carl von Linné, le naturaliste qui a donné ses lettres de noblesse à la classification des plantes. Mais c’est à une autre personnalité qu’Älmhult doit sa renommée : Ingvar Kamprad, le fondateur d’Ikea, est né à quel­ques encablures de là et y a ouvert son premier magasin en 1958. À cette époque, pour inciter les clients encore réticents à se rendre dans cette ville peu connue, l’homme prend une initiative étonnante. « Ikea était devenu l’attraction touristique numéro un d’Älmhult, devançant même la maison natale de Linné. Le voyage en train étant onéreux, nous avions négocié un forfait spécial en partenariat avec les chemins de fers suédois, et les clients qui choisissaient de meubler leur foyer entièrement chez nous […] se voyaient offrir un dîner au New Hôtel d’Älmhult », raconte Ingvar Kamprad dans une série d’entretiens effectués à la fin des années 90.

Sentimentalement parlant, la ville a toujours eu une importan­ce pour le dirigeant, ce qui explique qu’elle héberge des branches aussi importantes que les studios d’Ikea Communications, où sont réalisées, sur 8 800 m2, les photos qui donnent naissance au catalogue le plus distribué au monde. Le Test Lab d’Ikea, dans lequel les prototy­pes de meubles sont testés sans vergo­gne avant leur mise en production, n’est pas très loin, tout comme les bureaux d’Ikea of Sweden AB, la branche chargée du développement de l’offre produits pour le monde entier, avec sa cohorte de designers.

Une banque, un musée et… un magasin, tous Ikea

Ikea Svenska Försäljnings AB, au nom aussi imprononçable que les références du catalogue, gère l’activité des magasins suédois. Ikea IT (technologies de l’information), Ikea Industry possèdent aussi des locaux en ville, tout comme Ikano Bank, dont le logo s’étale sur les façades. Cette banque pour particuliers et entreprises, propriété de la famille Kamprad, fut un temps intégrée à Ikea, mais est aujourd’hui indépendante. « Älmhult est le seul endroit au monde où tout le pipeline Ikea est visible », indique Juni Wannberg, responsable d’Ikea en charge de la communication, après nous avoir fait visiter le musée Ikea qui retrace l’histoire de son fondateur, du groupe, mais aussi des styles d’ameuble­ment. Pour les accros qui n’en auraient pas eu assez, un vérita­ble magasin de 25 000 m2 a ouvert en périphérie de la ville en 2012, en remplacement du magasin historique du centre-ville. Finalement, la seule chose, et pas des moindres, qui manque à Älmhult, c’est le siège social de l’entreprise, ou plutôt de la fondation propriétaire du groupe Ikea. Pour la trouver, il faudra se rendre au Pays-Bas…

56 000 m2 de surface pour le plus grand Ikea du monde, à Stockholm. Celui d’Älmhult, ci-contre, fait 25 000 m2.

  • 211 millions de catalogues ont été imprimés en 2014, dans 62 versions et langages différents
  • 345 magasins dans le monde, pour un chiffre d’affaires de 29,2 Mrds € en 2013 (exercice clos en août)
    Source : Ikea

  • 9 200 références, presque toutes disponibles en magasins
  • 20% de l’offre renouvelés chaque année
  • 47% des managers sont des femmes

1,4 Mrd € générés par la restauration en magasins (600 millions de repas) et les divers produits d’épicerie
Source chiffres : Ikea

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2329

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres