Alpro se lance à l’assaut du marché français

Le belge Alpro attaque le marché français des boissons végétales. Pour y parvenir, il propose une gamme de produits variés et axe son marketing sur une utilisation pratique en cuisine et pâtisserie.

Partager

Avec plus de 260 000 nouveaux consommateurs recensés en 2014, le marché des boissons végétales touche désormais un foyer sur dix en France. Depuis que ce rayon est sorti du « tout-soja » – qui continue néanmoins de séduire une clientèle âgée – pour s’ouvrir à des produits plus variés, comme le lait d’amande ou de noisette, les consommateurs se montrent de plus en plus curieux. Et, comme les Français sont séduits, le belge Alpro arrive sur le marché. Cette société est née à Gand, en Belgique, à l’aube des années 1980 avec une conviction : les ingrédients végétaux deviendront les aliments du futur.

«Besoins “sensoriels”»

En 1996, Alpro reprend Sojinal, producteur alsacien de boissons à base de soja. Jusqu’ici, cette usine servait à desservir l’Europe de l’Ouest, mais presque pas la France. Une donne qui va changer, car Alpro (900 salariés, 400 millions d’euros de chiffre d’affaires) compte bien se faire une place dans les linéaires hexagonaux, aux côtés des marques Bjorg (Distriborg) et Sojasun (Triballat Noyal).

Pour répondre aux évolutions du secteur, Alpro, avalé en 2013 par l’américain WhiteWave Foods, a étendu sa gamme de produits issus du soja à des boissons à base d’amande et de noisette, mais aussi, plus récemment, à base de riz, d’avoine ou de noix de coco…

« Ces produits répondent à différents besoins nutritionnels et “sensoriels”, explique le CEO d’Alpro Europe, Bernard Deryckere. Avec cette gamme, nous apportons une dimension nouvelle basée sur la variété des ingrédients de base, sans ajouter d’arômes. Dans le même temps, nous présentons clairement notre offre de boissons comme des ingrédients utilisables en cuisine et en pâtisserie. L’inspiration via des recettes est l’une des dimensions d’activation de notre marketing. »

Sur le site d’Alpro, les visiteurs peuvent ainsi apprendre à confectionner une bouillie de flocons d’avoine, un chocolat chaud à la noisette ou encore un pudding de riz. Ce marketing, pour le marché français, inclut une communication digitale : « La clé de notre stratégie de communication avec notre campagne TV diffusée en mai ! », poursuit Bernard Deryckere. Et puis, côté distribution, Alpro s’appuie sur Solinest et sa force de vente de 300 personnes.

Développer le rayon

L’arrivée d’Alpro n’impressionne pas spécialement les acteurs en place. « Nous ne chercherons pas à “contrer” Alpro, car il nous semble que le fait de proposer une alimentation plus saine et durable à travers l’intégration de plus de protéines végétales est un mouvement à encourager, assure Stéphanie Berenger, chef de produits chez Bjorg. D’autant que le marché des boissons végétales pourrait doubler dans les cinq prochaines années, pour toucher un foyer français sur trois. » Toutefois, le challenge est double pour Alpro. D’une part, la marque doit se faire connaître. D’autre part, c’est un marché où le bio est un critère clé pour les consommateurs. Or, Alpro ne propose que des produits conventionnels…

Nous présentons clairement notre gamme de boissons comme des ingrédients utilisables en cuisine et en pâtisserie. L’inspiration via des recettes est l’une des dimensions d’activation de notre marketing. 

Bernard Deryckere, CEO d’Alpro Europe

 

Pauvre en graisses saturées, le lait de noisettes est conçu à base de l’amande du fruit et d’eau de source afin d’obtenir un produit doux et crémeux aussi porteur que le lait d’amande.

Très en vogue, le lait d’amande surclasse le lait de soja auprès du public le plus jeune et devient donc la tête de proue de la gamme Alpro.

Les boissons végétales en bref

  • 70 M€ : le chiffre d’affaires mondial des boissons végétales
  • 54 millions de litres : le marché français des boissons végétales
  • 4% : la part des boissons végétales sur les produits laitiers en 2014
  • + de 80% : la part du bio sur ce marché

Source : Iri ; origine : fabricants

Sujets associés

NEWSLETTER Boissons

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

Tous les événements

Les formations LSA CONSO

Toutes les formations

LES SERVICES DE LSA CONSO

Trouvez les entreprises de la conso qui recrutent des talents

Reuter.com

Conseiller clients avant-vente (h/f)

Reuter.com - 01/12/2022 - CDI - BOULOGNE BILLANCOURT

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par
LSA

Les réseaux de Franchises à suivre

ESSENTIEL & DOMICILE

ESSENTIEL & DOMICILE

Une autre vision des services à la personne

+ 2600 franchises référencées

Tout voir
Proposé par
Toute la Franchise

ARTICLES LES PLUS LUS