Alter Mundi se lance en franchise

|

L'enseigne éthique et équitable multiplie ses concepts et s'appuie sur la franchise pour se développer. À terme, elle espère se positionner en référence.

Toute la franchise

Toute la franchise

Plus de 1800 concepts éprouvés vous attendent

créez votre entreprise

>Moins de quatre ans après sa création, Alter Mundi est en plein développement. En septembre, l'enseigne a inauguré son deuxième concept, Alter Mundi Café, où elle propose de la petite restauration et une épicerie fine de produits bio et équitables (pour 70 %). Un mois plus tard, Alter Mundi Mode ouvre ses portes, avec l'idée de réunir les marques de prêt-à-porter éthiques en un seul lieu.

L'aventure a commencé avec l'arrivée d'un premier container en provenance du Burkina Faso. Aujourd'hui, l'enseigne travaille avec près de 200 artisans à travers le monde, principalement en Amérique du Sud, en Afrique de l'Ouest et en Asie du Sud-Est, et compte bien poursuivre sa croissance. « Nous espérons ouvrir une quinzaine de magasins d'ici à 2008, dont les trois quarts en franchise », révèle Nicolas Messio, gérant d'Alter Mundi Boutique.

« Pas un acte de charité »

 

Pour s'assurer un développement équilibré, Alter Mundi a scindé ses activités en deux. D'un côté, le pôle distribution ; de l'autre, la filière import (la Compagnie du Commerce équitable), qui fournit aussi quelques indépendants, des Nature & Découvertes et des collectivités locales.

Cette volonté de croissance est basée sur des idées généreuses, même si, pour Sophie Frédéric, porte-parole de Max Havelaar France, « la mode éthique regroupe une mul-titude de démarches sans réelles garanties ». Si Alter Mundi ne veut pas s'ériger en label, elle souhaite être un gage de confiance pour le consommateur. Comme pour répondre à d'éventuelles critiques sur la récupération du système par le marché, Nicolas Messio rappelle qu'« acheter un vêtement éthi-que n'est pas un acte de charité ».

Quoi qu'il en soit, le segment sem-ble porteur et les entreprises commencent à en faire leur affaire. Un prix Entreprendre la mode éthi-que avec La Redoute a été décerné par cette dernière le 17 octobre. La marque Tudo Bom ? et la styliste Judith Condor-Vidal bénéficieront ainsi du soutien du véadiste.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message