Amazon a dépensé 1,65 milliard de dollars en acquisitions en 2018

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le groupe a notamment déboursé 839 millions de dollars pour mettre la main sur le spécialiste des interphones connectés Ring.

Amazon a dépensé 1,65 milliard de dollars en acquisitions en 2018.
Amazon a dépensé 1,65 milliard de dollars en acquisitions en 2018.

Amazon a déboursé pas moins de 1,65 milliard de dollars pour acquérir des entreprises en 2018, selon des données fournies par le groupe le 1er février dans le rapport 10-K qu'il remet tous les ans à la Securities and exchange commission, le gendarme de la Bourse américain. La quasi-totalité de ces financements ont été engloutis par deux rachats : celui du spécialiste de l'interphone connecté Ring et de la pharmacie en ligne PillPack, qui lui ont respectivement coûté 839 et 753 millions de dollars. Amazon ne fournit pas, dans ce document la liste des start-up sur lesquelles il a mis la main avec les 57 millions de dollars restants.

Amazon a dépensé près d'un milliard de dollars pour se saisir de Ring fin février 2018, soit le deuxième plus gros rachat de son histoire après Whole Foods et ses 13,7 milliards de dollars, car la société pourrait bien lui permettre de perfectionner sa logistique sur le (très coûteux) dernier kilomètre en livrant ses clients à domicile sans qu'ils soient présents.

Se perfectionner sur le dernier kilomètre

Amazon ne débute pas en la matière : il teste depuis novembre 2017 avec certains de ses abonnées Prime américains Amazon Key, une serrure connectée reliée à une caméra baptisée Cloud Cam. Cette dernière est capable d'envoyer des images des personnes qui entrent et sortent d'un logement à ses habitants, qui peuvent également ouvrir et fermer leur porte à distance. Le groupe veut intégrer le système Ring à Amazon Key, pour en faire une solution complète, permettant d'accéder à un immeuble par exemple. Amazon avait déjà racheté en décembre 2017 le fabricant d'interphones et de caméras intelligents Blink pour 90 millions de dollars.

Son deuxième investissement géant, annoncé en juin 2018, atteste de son intérêt pour le marché de la  vente en ligne de médicaments, un secteur très règlementé dans lequel le groupe a longtemps hésité à se lancer. En intégrant PillPack à son giron, Amazon bénéficiera de sa précieuse expérience. L'e-commerçant a racheté la pharmacie en ligne au nez et à la barbe de Walmart, avec qui PillPack négociait depuis le début de l'année 2018.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA