Amazon a le droit de vendre des médicaments dans 12 Etats américains

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

De quoi faire plonger le cours de bourse de plusieurs groupes de distribution pharmaceutique. Amazon se donnerait jusqu'à fin novembre pour décider d'attaquer ou non ce marché.

Amazon a le droit de vendre des médicaments dans 12 Etats américains
Amazon a le droit de vendre des médicaments dans 12 Etats américains© Fotolia/Tyler Olson

Au cours de l’année, Amazon a obtenu une licence de pharmacien de gros dans au moins douze Etats américains, selon une information publiée par le St. Louis Post-Dispatch le 26 octobre. Le géant de l’e-commerce a donc le droit de vendre des médicaments, même sur ordonnance, dans le Nevada, l’Arizona, le North Dakota, la Louisiane, l’Alabama, le New Jersey, le Michigan, le Connecticut, l’Idaho, le New Hampshire, l’Oregon et le Tennessee. Il est également en attente d’une autorisation dans le Maine.

Renforçant les rumeurs selon lesquelles Amazon s’apprêterait à se lancer dans la vente en ligne de médicaments, cette révélation a fait plonger l’action de plusieurs groupes de distribution pharmaceutique, parmi lesquels Cardinal Health (-10%), AmerisourceBergen (-10%), McKesson (-13%) et CVS, même si le projet de fusion de ce dernier avec l’assureur santé Aetna, révélé le même jour par le WSJ, a limité la casse. D’après CNBC, Amazon se laisse jusqu’à Thanksgiving (quatrième jeudi de novembre), pour décider s’il se lance réellement sur le marché pharmaceutique.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA