Services & Livraison

Amazon achète onze avions pour assurer ses livraisons

|

L'e-commerçant annonce le rachat de onze Boeing aux compagnies Delta et WestJet pour accroitre ses capacités de livraison. C'est la première fois qu'Amazon achète des gros porteurs. La firme de Seattle signait auparavant des contrats de location pour assurer son activité de fret aérien.    

Le géant du commerce en ligne a lancé son activité de fret aérien en 2016 et compte une quarantaine d'appareils, jusqu'alors en location.
Le géant du commerce en ligne a lancé son activité de fret aérien en 2016 et compte une quarantaine d'appareils, jusqu'alors en location. © amazon

Un signe des temps. Amazon annonce dans un communiqué le rachat de onze Boeing 767-300 aux compagnies Delta et WestJet, dans le but d'être réaménagés en avion-cargo et assurer ses capacités de livraisons. C'est la première fois que l'entreprise américaine procède à des achats de gros porteurs pour se constituer sa propre flotte. Auparavant, la firme de Seattle signait des contrats de location avec les compagnies aériennes. Les quatre appareils de Westjet vont rejoindre la flotte d'Amazon dès cette année. Les sept avions achetés à Delta seront, quant à eux, opérationnels en 2022.

Des acquisitions liées au Covid-19

Le géant du commerce en ligne a lancé Prime Air, son activité de fret aérien, en 2016.  Le dispositif compte une quarantaine d'appareils, jusqu'alors en location. Le service est dédié à l’expédition des commandes des clients abonnés au service Prime permettant une livraison le jour même, ou en 48 heures. Par ailleurs, l'annonce du rachat des onze avions intervient alors que les compagnies aériennes réduisent leur flotte. De même, la crise fait exploser la demande pour les livraisons de produits mais réduit considérablement les déplacements de personnes.

"Avoir à la fois des appareils en location et en propre dans notre flotte de plus en plus étendue nous permet de mieux gérer nos opérations, et donc de garder le rythme pour tenir les promesses à nos clients", a notamment déclaré Sarah Rhoads, vice-présidente d'Amazon Global Air. Dans son communiqué, l'e-commerçant indique qu'il continuera de s'appuyer sur des transporteurs tiers pour exploiter ces nouveaux avions.

Amazon multiplie les investissements depuis le début de la pandémie. La firme de Jeff Bezos affirme avoir dépensé 10 milliards de dollars rien que dans les coûts d'exploitation liés à la crise sanitaire. En ce sens, le géant de Seattle a augmenté de 50% la superficie de son réseau de distribution et de logistique, ouvrant des dizaines de nouveaux postes de livraison et centres de distribution.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message