Amazon arrive (enfin) en Russie

|

Il s’agit pour le géant américain de la dernière grande étape dans son déploiement international

Amazon

Il y a des nouvelles qui en contiennent deux à la fois. Ainsi lorsque l’édition russe du magazine Forbes (http://www.forbes.ru/kompanii/potrebitelskii-rynok/237640-amazon-prishel-v-rossiyu) nous apprend qu’Amazon serait sur le point de poser ses valises en Russie, nous découvrons en fait surtout qu’il n’y était toujours pas...

Le plus grand pays du monde

Mais le magazine est sûr de lui, Amazon s’apprête enfin à jeter son dévolu sur le plus grand pays du monde (17 millions de km2, soit 31 fois la France...), ce qui n’est pas une mince affaire pour un e-commerçant censé pouvoir livrer sur l’ensemble du territoire en un temps raisonnable. C’est sans doute ces difficultés qui ont sans doute freiné Amazon durant tant d’années.Mais maintenant que le géant s’appuie énormément sur sa place de marché (donc des commerçants répartis a priori un peu partout), une telle entreprise semble à sa portée.

Triplement d'ici 2015

D’autant que la Russie est un marché juteux. Le pays est actuellement le plus grand marché de l'internet en Europe, selon une étude récente de comScore, avec un potentiel de quelque 61,3 millions d'utilisateurs. Cela, combiné avec l'augmentation rapide de la classe moyenne, a conduit à un boom dans l'e-commerce. Morgan Stanley estime que le marché du e-commerce russe va tripler d’ici 2015 pour atteindre 36 milliards de dollars (contre 12 milliards en 2012). On est encore loin d’un pays comme la France (dont le e-commerce rappelons-le a pesé 45 milliards d’euros en 2012 selon la Fevad) mais la croissance y est encore plus vive. Ce qui profite actuellement au site Ozon, le “Amazon russe” qui vient de lever 120 millions de dollars pour développer son infrastructure logistique.

Mais avant de s’attaquer frontalement à Ozon, Amazon pourrait y aller progressivement, comme il l’a fait au Brésil. Dans cet autre Bric, le site de Jeff Bezos a d’abord privilégier les offres de produits dématérialisés (livres numériques Kindle, musique...) afin d’habituer les consommateurs à la marque avant d’étendre progressivement l’assortiment.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message