Amazon Fresh suspend son service dans plusieurs zones des Etats-Unis

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dans au moins cinq Etats américains, des clients d'Amazon ont été informés de l'arrêt, courant novembre, du service de livraison de courses alimentaires dans leur quartier, notamment à Los Angeles et Philadelphie.

Amazon Fresh suspend son service dans plusieurs zones des Etats-Unis
Amazon Fresh suspend son service dans plusieurs zones des Etats-Unis© F.Fauconnier / LSA

Amazon a envoyé un mail à des clients de son service Fresh dans cinq Etats américains au moins, pour leur signaler qu'il le suspendrait dans leur quartier courant novembre, selon Recode. Certains de ces consommateurs habitent de grandes villes comme Los Angeles et Philadelphie. Amazon a néanmoins indiqué au site d'informations que son service de livraison de courses à domicile restait actif dans bon nombre de grandes villes comme New York, Boston ou Chicago, ainsi que dans d'autres quartiers de Philadeplphie et de Los Angeles.

Cette décision est-elle liée à l'acquisition de la chaîne de supermarchés bio Whole Foods ? L'opération, conclue en juin, avait été interprétée par certains analystes comme une preuve de la difficulté pour Amazon de développer Fresh. Lancé il y a une dizaine d'années à Seattle, le service n'avait été étendu à d'autres villes que très lentement, démontrant combien l'équation économique du dernier kilomètre des courses alimentaires est compliquée à équilibrer. Pour pouvoir espérer s'imposer durablement, Jeff Bezos aurait donc décidé de changer son fusil d'épaule et d'attaquer le marché par un nouvel angle, celui de la distribution physique et de l'omnicanal.

Dans un premier temps, cette nouvelle devrait donc faire plaisir aux distributeurs alimentaires. Certes, Amazon n'abandonne en rien ses ambitions et continue manifestement à chercher le bon modèle, de service comme de tarification. Mais il compte probablement s'appuyer davantage sur ses implantations physiques, un terrain sur lequel les retailers traditionnels peuvent encore lutter. A condition de ne pas se laisser dépasser par la capacité de la firme de Seattle à réinventer l'expérience client y compris en magasin, alimentaire ou non. Cet apparent revers de Fresh doit donc aussi servir de rappel de la puissance d'un test&learn pratiqué sans état d'âme, même à grande échelle.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA