Amazon: futur numéro un du commerce mondial, tous secteurs confondus?

Amazon: futur numéro un du commerce mondial, tous secteurs confondus?

|

Dossier Le distributeur américain Amazon vient d’annoncer ses résultats pour 2012. En dessous des prévisions en termes de chiffre d’affaires et en perte alors qu’il était bénéficiaire l’année passée, son action augmente pourtant depuis confirmant ainsi la croyance du marché dans son modèle. La riposte des distributeurs a déjà démarré aux Etats-Unis, mais tarde à s'organiser en France.

Amazon, le distributeur à surveiller

Jeff Bezos, fondateur et PDG d’Amazon, affiche une confiance inébranlable. Malgré des résultats 2012 décevants, l'e-commerçant qui n'en est plus un, joue les premiers rôles face aux géants de la distribution que ce sont Walmart et Target notamment. En France, son développement dans l'alimentaire inquiète les distributeurs classiques, mais qui ont déjà une réponse toute prête avec le drive.

Son chiffre d'affaires a augmenté de 27% sur l'ensemble de 2012, pour s’établir à 61,1 milliards de dollars, et de 22% au quatrième trimestre pour atteindre 21,3 milliards, mais ces résultats restent en-dessous des prévisions (62,08 et 22,26 milliards). Les prochains mois risquent d’être tendus puisque les analystes attendaient 16,86 milliards de dollars alors qu’Amazon prévoit déjà un retrait avec une fourchette entre 15 et 16,6 milliards de dollars.

Amazon: futur numéro un du commerce mondial, tous secteurs confondus?
suivant
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nos formations

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message