Amazon lance Pantry et pourrait faire un carton (ou pas)

|

C'est un déploiement pour le moins discret qu'a opéré Amazon pour son service Pantry en France. Le concept est simple : proposer une sélection large de produits du quotidien à empaqueter (virtuellement) soi-même grâce à un indicateur de remplissage du carton, associé à chaque article.

Amazon Pantry propose une sélection de milliers de produits du quotidien
Amazon Pantry propose une sélection de milliers de produits du quotidien

C’est un nouveau service qui pourrait faire des émules. Déjà disponible aux Etats-Unis, en Allemagne, au Japon,  au Royaume-Uni et depuis début novembre en Espagne, Amazon Pantry  est désormais accessible pour les clients français, et plus spécifiquement ses abonnés Premium puisqu’il leur est exclusivement réservé. Amazon Pantry est une boutique dans la boutique, permettant aux internautes de « faire leurs courses de la semaine à partir d'une sélection de milliers de produits du quotidien », est-il indiqué sur le site.

Les produits du quotidien

La particularité du service ? Proposer des produits alimentaires et non alimentaires (pâtes, riz, biscuits apéritifs, friandises, boissons, produits d’entretien, pour bébés, produits de beauté... la liste des catégories de produits ci-dessous), à l’unité, et non pas par lots comme il est plus courant d’en trouver sur la boutique classique « Epicerie » d’Amazon.fr. Autrement dit, comme un vrai supermarché en ligne. « Pantry » pouvant en effet littéralement se traduire par « Garde-manger », l’idée est alors de proposer à la vente les produits du quotidien, les plus essentiels.

Livraison en deux jours

Dès lors, le client peut remplir un carton - virtuel - autant qu’il le veut, sans minimum d’achat, et être livré à domicile pour un prix fixe de 3,99 euros par boite et 0,99 euro pour toute boite supplémentaire comprise dans la même commande. Côté livraison, Amazon s’engage sur un délai de 2 à 3 jours ouvrés en France et de 2 à 4 jours ouvrés en Belgique.

Taux de remplissage, l'indicateur clé

Si le client n’a absolument aucune obligation de remplir à ras-bord son carton – il en existe plusieurs tailles, la plus grande peut contenir jusqu'à 20 kilos ou 110 litres de produits – il a toutefois la possibilité de visualiser où en est précisément le remplissage de celui-ci, grâce à un indicateur accolé : le taux de remplissage (comme sur la photo ci-contre).

Chaque article présente en effet un taux de remplissage, calculé en fonction de son poids et de sa taille, qui s’ajoute à ceux déjà présents dans le panier. Par exemple, un paquet de spaghettis de marque Panzani présente un taux de remplissage de 2,5%. Une lessive liquide « Le Chat Bébé » d’1,5L, vendue 7,85 euros remplit la boite Pantry à hauteur de 8,2%, et un déodorant bille homme L’Oréal Men Expert y contribuera à hauteur de 0,4%.

Le déploiement d’Amazon Pantry a été réalisé en catimini. Pas de communication officielle de la part du e-marchand, c’est en navigant parmi la boutique « Epicerie » d’Amazon que le client peut identifier les produits concernés puisqu’ils comportent une mention « Amazon Pantry ». Ils peuvent toutefois y accéder via le site dédié. Si la valeur ajoutée pour le client est tout à fait discutable - pourquoi faire ses courses sur Pantry plutôt que chez un autre cybermarchand dès lors que la différenciation n'est pas clairement identifiable -, nul doute pour autant que le service devrait faire parler de lui dans les semaines qui viennent. 

1 commentaire

CAREL

22/07/2017 10h15 - CAREL

Voilà un système bien compliqué La question est la suivante je veux acger un produit "pantry" mais ne pas souscrire au système : est-ce possible ?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message