Amazon Pharmacy intéresse les Français

|

Selon une étude réalisée par le cabinet Simon-Kucher & Partners, une partie de la population française serait prête à utiliser les services d’Amazon Pharmacy si le géant américain les développait en France.

Amazon Pharmacy, la pharmacie en ligne d'Amazon, pourrait séduire les Français si elle était lancée en France.
Amazon Pharmacy, la pharmacie en ligne d'Amazon, pourrait séduire les Français si elle était lancée en France. © Amazon US

Le cabinet de conseil Simon-Kucher & Partners a interrogé les Français pour savoir quel impact aurait Amazon Pharmacy sur le marché pharmaceutique français. Il en ressort que 21% des clients réguliers d’Amazon seraient prêts à utiliser l’offre pharmaceutique du géant de la vente en ligne. Chez les abonnés à Amazon Prime, la proportion est même plus élevée : 29% choisiraient la plateforme de pharmacie pour l’achat de médicaments si elle était lancée en France. Et l’intérêt va au-delà des clients fidèles d’Amazon puisque 5% des consommateurs qui n’achètent pas régulièrement sur Amazon seraient enclins à utiliser Amazon Pharmacy. « Au vu de ces chiffres, cela peut rapidement mener à plus de 6 millions de clients français potentiels pour Amazon Pharmacy. L’entreprise gagnerait immédiatement une part de marché importante et figurerait parmi les premières pharmacies en ligne en France. Les plateformes et pharmacies existantes doivent se préparer et renforcer la rétention de leurs clients », affirme Marc Matar, associé chez Simon-Kucher & Partners. Laura Breucker, manager chez Simon-Kucher & Partners, précise : « En France, la part de marché des ventes en ligne de produits pharmaceutiques est encore minime comparée à d’autres pays. En Angleterre, par exemple, où les pharmacies en ligne ont déjà une part de marché très importante, le pourcentage de consommateurs prêts à utiliser Amazon Pharmacy est encore plus élevé – pratiquement le double comparé à la France. »

Les atouts et les freins

Sondés sur les raisons pour lesquelles ils achèteraient leurs médicaments en vente libre sur la nouvelle plateforme d'Amazon, les Français interrogés ont déclaré que le prix et la livraison gratuite sont des éléments cruciaux, suivis par la possibilité de combiner leur commande de médicaments avec d'autres achats. A l’opposé, les consommateurs qui ne sont pas prêts à acheter sur Amazon Pharmacy mentionnent le manque de compétences de l'entreprise dans le domaine des produits pharmaceutiques et leur fidélité à une pharmacie existante. Par ailleurs, les services additionnels manquants, comme la nutrition ou l’aide pour arrêter de fumer, sont également un frein important à leurs yeux selon Simon-Kucher & Partners.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message