Services & Livraison

Amazon Premium devient Amazon Prime en France aussi

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Cette harmonisation va permettre à l'e-commerçant d'améliorer la visibilité de son programme phare, crucial pour rendre ses clients captifs.

Sur son site français, Amazon évoque désormais son programme Prime
Sur son site français, Amazon évoque désormais son programme Prime© Amazon
Le programme de fidélité d'Amazon, connu en France sous le nom de Premium, vient de prendre le même nom que dans le reste du monde : Prime. Dans l'Hexagone, il donne en particulier droit à un nombre illimité de livraisons en un jour ouvré sur des millions de produits éligibles, moyennant un abonnement de 49 euros par an. En bonus, un espace de stockage de photos illimité, un accès prioritaire à des ventes flash, un prêt d'e-book par mois dans la bibliothèque Kindle, ainsi que des réductions sur les livraisons express, en soirée ou à la carte.
 
Le marché français aura bénéficié plusieurs années de cette dénomination particulière et sans doute plus parlante aux non-anglophones. Une "exception culturelle" datant du lancement français, en 2008, qui rappelle d'ailleurs celle de Priceminister, dont le nom n'a jamais été remplacé par celui de sa maison-mère Rakuten, à l'inverse des autres sites occidentaux du groupe japonais.
 
Arme de fidélisation massive
 
Chez Amazon cependant, harmoniser les appellations devenait d'autant plus urgent que depuis douze mois, l'Américain a lancé en France plusieurs autres services de sa galaxie Prime : le service de livraison en 1h Amazon Prime Now en juin 2016, la plateforme de streaming de jeux vidéos Twitch Prime en octobre et l'offre de VOD Amazon Prime Video en décembre. Tous trois sont d'ailleurs réservés aux membres Prime, tout comme son service de courses du quotidien Pantry, pour sa part lancé en mars 2017. Plus largement, la dénomination Prime peuple de nombreuses initiatives du géant de l'e-commerce, de sa flotte d'avions (et bientôt de drones) Prime Air à son événement shopping Prime Day de la mi-juillet. Mais en l'occurrence, ce changement de nom va surtout servir à renforcer la puissance du programme en France.
 
Car pour l'e-marchand, Prime constitue l'arme numéro 1 pour rendre ses clients très captifs. En effet, une fois leurs livraisons réglées pour l'année sur Amazon, les acheteurs trouvent bien moins intéressants les sites concurrents. Pour harponner au mieux les cyberacheteurs, il devient donc crucial de renforcer l'attrait et la visibilité du programme : un nom unique, une galaxie de services étoffée... et même un tarif divisé par deux pour les 18-24 ans. Le mécanisme fonctionne tellement bien que le cabinet Consumer Intelligence Research Partners évoquait, au premier trimestre 2017, 80 millions d'abonnés dans le monde. En moyenne, ces Amazon-addicts dépensent deux fois plus que les autres clients du site.

1 commentaire

Rubi

27/06/2017 17h41 - Rubi

Si vous achetez sur Amazon est très bon son nouvel outil, le comparateur Amazon http://savemoney.es/fr/ Site Web est idéal pour économiser de l'argent, pour voir les prix des produits dans tous les magasins Amazon et acheter le moins cher est grande.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA