Services & Livraison

Amazon prépare-t-il un nouvel entrepôt à Nantes ?

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

12 hectares de plateforme logistique. C'est le projet que le promoteur Pitch Promotion a dévoilé le 25 septembre, indiquant que l'entrepôt, qui verra le jour en 2020 au nord de Nantes, était destiné à un "investisseur unique de renommée mondiale".

L'entrepôt d'Amazon à Sevrey, au sud de Chalon-sur-Saône.
L'entrepôt d'Amazon à Sevrey, au sud de Chalon-sur-Saône.© Amazon

Le promoteur immobilier Pitch Promotion a annoncé qu'il allait bâtir à Grandchamp-des-Fontaines, dans une zone d'activités à 20km au nord de Nantes, un centre logistique de 121.000 mètres carrés destiné à un "investisseur unique de renommée mondiale". Amazon est d'autant plus pressenti qu'il ne dispose pas encore d'entrepôt pour couvrir l'ouest de la France, tous ses sites étant implantés à l'est de l'axe Dunkerque-Perpignan (cf carte ci-dessous). Cette nouvelle plateforme lui permettrait de renforcer sa promesse de livraison en J+1.

Toutefois, le géant américain de l'e-commerce répond de son côté : "Amazon cherche constamment à accroître la taille et la flexibilité de son réseau en Europe pour répondre à la demande des clients. Mais nous n’avons à ce jour rien à annoncer en France." Une déclaration qu'il ferait certes peut-être même s'il était impliqué... mais également s'il ne l'était pas. En outre, un journaliste de France 3 Pays de Loire, qui a notamment contacté Pitch Promotion, précisait dans le 19/20 du 25 septembre que ses sources ne confirmaient pas le nom d’Amazon comme étant associé au projet. Aussi tentantes qu'elles soient, ces spéculations sont donc à prendre avec des pincettes : le "usual suspect" de ce type de rumeurs ne peut pas non plus être de tous les projets.

Concrètement, Pitch Promotion, filiale d'Altarea-Cogedim, prévoit d'investir 110 millions d'euros pour construire un premier bâtiment de 46.000 mètres carrés qu'il livrera en 2020 et un deuxième de 75.000 mètres carrés qui verra le jour en 2023, soit un total de 12 hectares. D'après Yvon Lerat, président de la communauté de communes Erdre et Gesvres, dont fait partie Grandchamp-des-Fontaines, ce groupe "déjà présent en Europe" s'est engagé sur la création de 1700 emplois pérennes.

Pour sa part, Amazon dispose depuis 2007 d'un entrepôt à Saran (Loiret), qui couvre l'Ile-de-France. S'y sont ensuite ajouté des plateformes logistiques à Montélimar (Drôme), Lauwin-Planque (Nord), Sevrey (Saône-et-Loire), Boves (Somme), ainsi qu'un petit entrepôt parisien pour Amazon Prime Now. Un centre supplémentaire est déjà en construction à Brétigny-sur-Orge (Essone) et sera, sur 31 hectares, son plus grand entrepôt français. Amazon France a par ailleurs annoncé ce 25 septembre qu'il comptait, comme l'an dernier, recruter 7.500 personnes à titre temporaire pour faire face au pic d'activité des fêtes de fin d'année.

Implantation des sites logistiques d'Amazon France (avant l'ouverture de l'agence de Vélizy) :

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA