Amazon, réflexe numéro un pour la recherche de produits en ligne pour plus d'1 américain sur 2

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Aux Etats-Unis, le site marchand de la firme de Seattle est désormais le point d’accès Web numéro un pour plus d’un e-acheteur sur deux, dans le cadre d’une recherche de produits.

55% des consommateurs américains se connectent en premier sur Amazon pour recherche un produit
55% des consommateurs américains se connectent en premier sur Amazon pour recherche un produit

Google et consorts n’ont qu’à bien se tenir. Plus de la moitié des e-acheteurs américains (55%) débutent leurs recherches de produits sur le site marchand du géant Amazon, selon une étude du cabinet américain spécialisé dans le marketing sur Internet BloomReach Inc. Il y a un an la proportion d’internautes ayant ce réflexe était de 44%. C’est donc là une belle progression.

 Les résultats démontrent que les moteurs de recherche comme Google ou Yahoo, mais aussi les retailers comme Walmart continuent de perdre du terrain face à l’insatiable Amazon. En effet, les moteurs de recherche ne sont désormais le point d’accès numéro un pour la recherche de produits sur Internet que pour 28% des personnes interrogées dans le cadre de l’étude, contre 34% il y a un an. La donne est encore plus compliquée pour les retailers, puisqu’ils ne sont plébiscités en premier lieu que par 16% des e-shoppers, contre 21% il y a un an. Conclusion, Amazon a bel et bien réussi au fil du temps à s’inscrire comme un incontournable dans l’esprit des consommateurs américains, et devient de plus en plus un réflexe pour ces derniers.

La difficile résistance des distributeurs

Les résultats de cette étude sont aussi une mauvaise nouvelle pour les retailers américains tels que Walmart ou encore Target, qui ne cessent d’essayer de faire bloc sur Internet face à Amazon. En vain, du moins pour le moment. Walmart s’est en effet offert la startup d’e-commerce Jet.com pour 3,3 milliards dollars, sa plus importante acquisition dans ce domaine, qui s’inscrit dans la volonté du retailer de rattraper son retard dans la vente en ligne.

De son côté, Amazon continue tranquillement de creuser l’écart sur l’e-commerce. Avec ses 200 millions de produits au compteur et son image de prix bas, Amazon propose en outre son offre d’abonnement « Prime » (« Premium » en France), qui permet à ses clients de bénéficier de la livraison gratuite et illimitée, d’un service de vidéo et de musique en streaming et d’un espace de stockage de photos sur son cloud grand public. Et sur ce sujet, les experts sont quasi unanimes, Amazon Prime est une arme redoutable pour fidéliser ses clients, ce qui ne cesse de se confirmer chaque jour un peu plus. D’autant que régulièrement, Amazon affirme compter de nouveaux abonnés à son programme et ce, partout à travers le monde.   

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA