Amazon s’appuie sur ses nouveautés pour un premier trimestre canon (+23%)

|

RÉSULTAT Avec une hausse de ses ventes de 23% au premier trimestre 2014, Amazon démarre l’année sur les chapeaux de roue. Les 19,74 milliards de dollars enregistrés se répartissent entre les Etats-Unis (11,86 milliards) et le reste du monde (7,88 milliards).

Jeff Bezos lors de l'assemblée générale 2013 d'Amazon.
Jeff Bezos lors de l'assemblée générale 2013 d'Amazon.

"2014 démarre de manière très énergique", exulte Jeff Bezos lors de la conférence annonçant les résultats du premier trimestre d’Amazon qui s’est tenue cette nuit. En passant de 16,07 au premier trimestre 2013 à 19,74 milliards de dollars au premier trimestre 2014 (+23%), l’e-commerçant rassure ses actionnaires. Les trois premiers mois de l’année permettent également à l’entreprise d’améliorer ses résultats puisque la marge brute opérationnelle sur les douze derniers mois en cours croît de 26% par rapport aux douze derniers précédent le 31 mars 2013 (date d’arrêté des comptes), pour atteindre 5,35 milliards de dollars. Le cash disponible a également fortement augmenté, passant de 177 millions à 1,49 milliards de dollars, et ce malgré l’acquisition d’un nouveau bâtiment en plein centre de Seattle pour 1,4 milliard de dollars. La croissance est cependant inégale entre les Etats-Unis, qui passent de 9,39 à 11,86 milliards de dollars (+26%), et le reste du monde, de 6,68 à 7,88 milliards (+18%).

Boulimie de nouveautés

On l’aura compris, Jeff Bezos a de quoi retrouver le sourire après une fin d’année légèrement tendue, malgré un chiffre d’affaires en très nette hausse, mais des bénéfices pas à la hauteur des attentes de ses actionnaires. Il faut dire que l’emblématique patron n’a pas ménagé ses équipes pour sortir de nombreux nouveaux produits en ce début d’année, la Fire TV en tête. Ce boîtier rencontre un franc succès depuis l’annonce des plus gros fournisseurs de contenus comme Netflix, HBO, ESPN et autres de s’associer à cette box multimédias. Côté commerce de biens de consommation, Amazon a récemment confirmé le lancement de Pantry, un service de livraison réservé aux membres Prime, la télécommande Dash, sorte de liste de course virtuelle, et l’accroissement du nombre de catégories de produits disponibles (bagages, fitness, sports, etc.).

C’est également du côté du cloud et de son offre Amazon Web Services que l’entreprise de Seattle continue de s’appuyer pour assurer sa croissance, avec la 42e baisse de prix enregistrée depuis le début du programme. Une bataille de prix que relèvent quelques autres acteurs de l’économie numérique comme Google, et compte quelques partenaires de renom comme le Département de la Défense américain.

De quoi anticiper sereinement un second semestre que Jeff Bezos prévoit une nouvelle fois radieux, avec une prévision des ventes entre 18,1 et 19,8 milliards de dollars, soit une progression entre 15 et 26% par rapport à l’année passée.

Tableau des résultats du premier trimestre d'Amazon:

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message