Amazon va permettre à ses clients de marchander

|

Amazon vient de lancer aux États-Unis un bouton pour que les clients puissent faire une offre sur les objets rares. Avant de l’étendre en 2015 à des « centaines de milliers d’objets ».

Amazon lance un système de marchandage pour faire baisser les prix sur la Marketplace
Amazon lance un système de marchandage pour faire baisser les prix sur la Marketplace

Amazon, marchand de tapis ? C’est déjà le cas aux États-Unis. Le site vient, en effet, de dévoiler une fonctionnalité qui permet aux clients… de marchander. L’idée est simple : sur certains produits, les clients pourront cliquer sur le bouton « make an offer » (faites une offre) et proposer le prix qu’ils souhaiteraient payer.
Libre ensuite au vendeur d’accepter l’offre ou pas. Car la fonctionnalité ne concernera que les vendeurs tiers de la marketplace. Elle ne sera d’ailleurs initialement proposée que sur 150 000 produits avant de s’étendre, affirme Amazon, « à des centaines de milliers d'objets proposés par les vendeurs en 2015 ». Seront principalement concernés les produits rares, comme certains livres épuisés ou des œuvres d’art.

Différent du système d'eBay

« Lors d'une récente enquête auprès de nos vendeurs, près de la moitié des répondants nous ont dit que la possibilité de négocier les prix avec les clients permettrait de vendre plus sur Amazon, explique  Peter Faricy, le vice-président d'Amazon Marketplace dans un communiqué. “Faites une offre” permet cette fonctionnalité et permet aux clients d'obtenir un objet au prix le plus bas possible. »
Une fonctionnalité qui rappelle le système d’enchères d’eBay qu’Amazon avait tenté en vain de reproduire au début des années 2000 avec son service Amazon Auction. Sauf que, à la différence des enchères à la eBay, il n’y aura pas de « batailles » d’enchérisseurs. Seul le vendeur verra le prix proposé par l’acheteur potentiel.

Voilà le bouton qui permet de faire une offre

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter