Marchés

Amende de plus d’1 million d’euros pour le leader des produits laitiers aux Antilles

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La Société nouvelle des yaourts de Littée (Snyl), leader des produits laitiers aux Antilles, a écopé d'une amende de 1,67 million d'euros pour abus de position dominante après avoir dénigré l'un de ses concurrents, a annoncé l'Autorité de la concurrence. La Snyl, qui détient 65 % des parts de marché aux Antilles, est une société martiniquaise fabriquant des produits laitiers, sous la marque Caresse antillaise ou pour la marque Yoplait.

Malo accusé de problème sanitaire sur ses yaourts par la Snyl
Malo accusé de problème sanitaire sur ses yaourts par la Snyl

"Entre décembre 2007 et décembre 2009, la Snyl a diffusé un discours jetant le discrédit sur la qualité sanitaire" des produits d'un de ses concurrents, la Laiterie de Saint-Malo, "utilisant notamment des résultats contestables d'analyses bactériologiques et arguant de l'irrégularité des dates limites de consommation apposée sur les produits", explique l'Autorité. Cette société a fait réaliser plusieurs études bactériologiques "orientées" sur les yaourts et fromages frais Malo, concluant à leur manque de fraicheur. Or, explique l'Autorité, ces études ont appliqué aux fromages blancs les critères relatifs aux yaourts, alors que les réglementations prévoient des critères d'analyses différents pour chacun d'eux. La Snyl a ensuite informé le syndicat professionnel du secteur et les distributeurs. La Laiterie de Saint-Malo a alors été exclue du syndicat, et plusieurs de ses produits n'ont plus été proposés par plusieurs enseignes.

 

Tous les fournisseurs de rayonnage alimentaire sont sur Magasin LSA

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA