Marchés

Amende pour entente de 315 millions d’euros pour Unilever et Procter and Gamble

|

Henkel, qui a révélé l'existence du cartel, a été exempté d'amende

La Commission européenne a infligé mercredi une amende totale de 315,2 millions d'euros aux groupes anglo-néerlandais Unilever et américain Procter and Gamble, pour avoir constitué un cartel illégal en Europe sur le marché de la lessive entre 2002 et 2005. Les deux entreprises s'étaient entendues avec l'allemand Henkel pour "stabiliser leurs positions sur le marché et coordonner leurs prix", précise la Commission. Henkel, qui a révélé l'existence du cartel, a été exempté d'amende. Dans le détail, Unilever devra payer 104 millions d'euros et Procter and Gamble 211,2 millions d'euros. Les trois groupes sont les principaux producteurs de lessives en Europe (marques Le Chat et Mir pour Henkel, Omo et Skip pour Unilever, Ariel et Bonux pour Procter and Gamble.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter