Marchés

Amende record pour des entreprises d’électronique

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La commission européenne vient d’infliger l’une des amendes les plus lourdes de son histoire à un cartel baptisé « des tubes cathodiques », avec la somme record de 1,47 milliards d’euros infligés à sept groupes d’électronique.

Drapeau européen

Pendant près de dix ans, entre 1996 et 2006, ces entreprises ont fixé les prix, se sont partagées les marchés et réparties les clients et ont limité leur production, indique la Commission. La première entente portait sur les tubes couleur pour téléviseurs, la seconde sur les tubes couleur pour écrans d'ordinateur. Les ententes avaient une portée mondiale. Les infractions constatées par la Commission couvrent donc l’ensemble de l’Espace économique européen (EEE). Chunghwa, LG Electronics, Philips et Samsung SDI ont participé à deux ententes, tandis que Panasonic, Toshiba, MTPD (actuellement filiale de Panasonic) et Technicolor (anciennement Thomson) n’ont participé qu’à l’entente sur les tubes pour téléviseurs.

Préjudice grave pour les consommateurs

Chunghwa, qui a été la première entreprise à révéler l’existence des ententes à la Commission, a bénéficié d’une immunité totale d’amendes dans les deux dossiers, en vertu de la communication de la Commission sur la clémence de 2006. D’autres entreprises ont vu leurs amendes réduites pour avoir coopéré à l’enquête dans le cadre du programme de clémence de la Commission. M. Joaquín Almunia, vice-président de la Commission chargé de la concurrence, a déclaré: « Ces ententes sur les tubes cathodiques sont des cas d’école: elles concentrent les pires formes de pratiques anticoncurrentielles, qui sont strictement interdites aux entreprises exerçant leurs activités en Europe. Les tubes cathodiques étaient des composants très importants des écrans de télévision et d'ordinateur, dont ils représentaient entre 50 % et 70 % du prix. Cela donne une idée du préjudice grave causé au fil des ans par cette pratique illicite, à la fois pour les fabricants d'écrans de télévision et d'ordinateur au sein de l'EEE et, au bout du compte, pour les consommateurs européens.»

Les entreprises peuvent faire appel de cette décision.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA