Amorim va incuber des start-ups travaillant le liège

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Amorim Cork Ventures a lancé un programme international d’incubation de start-ups en partenariat avec l’accélérateur européen Beta-i. Ce programme vise à faire émerger des projets pour valoriser le liège, un matériau aux multiples facultés.

Le liège, matériau léger et souple, est de plus en plus utilisé dans l'industrie de la chaussure. Ici, des tongs.
Le liège, matériau léger et souple, est de plus en plus utilisé dans l'industrie de la chaussure. Ici, des tongs.© Amorim

Le leader mondial du bouchon en liège, le portugais Amorim, a créé en juin 2014, Amorim Cork Ventures (ACV), une structure qui soutient et accompagne les jeunes entrepreneurs qui ont en tête des projets en lien avec le liège. En deux ans, ACV a déjà reçu plus de 200 projets portant sur des secteurs très divers (santé, mode, sport, design intérieur…), soutenu près de 20 projets et accompagné quatre start-ups.

Un concours international

Cette année, ACV a lancé un programme international d’incubation de start-ups en partenariat avec l’accélérateur européen Beta-i. Baptisé le « Cork Challenge Barcelona », ce programme est construit autour d’un concours qui se déroulera d’octobre à décembre 2016. L’étape des appels à candidatures a commencé le 18 juillet et se terminera le 21 septembre, au lieu du 28 août. La sélection des équipes se fera ensuite jusqu’au 28 septembre. "Notre pari, avec ce programme d’incubation, c’est de conforter notre rôle en tant qu’acteur d’innovation dans le domaine du liège. C’est pourquoi, au-delà des 250 candidatures déjà reçues, nous avons décidé d’étendre la période de candidatures afin d’attirer autant de startups de qualité que possible. Nous pensons que le programme ne peut que bénéficier de nombreuses autres contributions", détaille Paulo Bessa, directeur général d’ACV.

Huit semaines de coaching

Ce premier appel à projets d’envergure internationale permettra de sélectionner au maximum 14 startups qui bénéficieront de 8 semaines de coaching individuel, en vue notamment de créer un business model efficace et de concevoir un produit en adéquation avec les attentes du marché. "Le critère principal est la qualité des startups qui, mises sous pression, devront faire preuve de réactivité et de flexibilité en s’adaptant aux standards et exigences de l’industrie du liège dans un esprit entrepreneurial", explique Pedro Rocha Vieira, PDG et co-fondateur de Beta-i.

A noter que le liège est un matériau qui a de multiples propriétés. Si son usage le plus commun reste celui du bouchon, le liège est un isolant hors pair et une matière première souple et légère. Il peut également être transformé en semelles de chaussures, en saladier, en objets de décoration....

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA