Marchés

Analyse : Danielle Rapoport, regard sur le Sial 2012

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Danielle Rapoport
Danielle Rapoport© DR

Le Sial 2012 a fermé ses portes. Danielle Rapoport, psychologue spécialisée dans l'analyse des contextes des modes de vie et de consommation, revient pour LSA sur les tendances de ce salon au regard des vingt dernières années. « Les crises économiques de 2008/2011 et les peurs associées ont généré des attitudes alimentaires compensatrices, renforçant certaines tendances du Sial 2012, et en minimisant d'autres. »

« Le besoin de petits bonheurs accessibles donne un sens à des arbitrages économiques parfois drastiques et parsème le quotidien d'envies et d'émotionnel à petit prix. Le naturel, le médical et le végétal, bien représentés dans l'offre sont reçues différemment chez les mangeurs. Si la praticité semble acquise par les consommateurs, des progrès restent à faire. Enfin, la tendance émergente du living-food répond à un vrai besoin de réénergisation de soi et de l'aliment. Manger du vivant, n'est-ce pas se sentir encore plus vivant ? »

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA