Anne Leitzgen, Schmidt/Cuisinella : « Nous allons continuer à ouvrir un magasin par semaine » [Interview]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La SALM (enseignes de cuisine Schmidt et Cuisinella) va boucler un nouvel exercice en progression. Présente sur un marché européen très concurrentiel, l’entreprise va continuer à investir sur l’international, les meubles de rangements, et l’extension du réseau.

Le développement du réseau en France et à l'international est au programme pour la Salm, qui va boucler un exercice satisfaisant.
Le développement du réseau en France et à l'international est au programme pour la Salm, qui va boucler un exercice satisfaisant.

La rédaction vous conseille

Opportunité de création d’entreprise

En partenariat avec Toute la franchise


SCHMIDT ET CUISINELLA

SCHMIDT ET CUISINELLA

50 000 € d’apport personnel

demande de documentation

Alors que le groupe familial Rapp a été obligé de céder les enseignes Fly, Atlas et Crozatier, une autre entreprise familiale de la région connaît un sort bien différent. Dirigée par Anne Leitzgen, la Société Alsacienne de meubles (SALM), qui gère les cuisinistes Schmidt et Cuisinella, va boucler 2014 avec des ventes en hausse de 3 à 4%, pour atteindre environ 410 millions d’euros, l’ensemble du réseau dépassant les 1,3 milliard. « C’est a peu près la même croissance que l’an dernier, et c’est plutôt un bon résultat. Cette progression repose à 2/3 sur les nouveaux magasins, et 1/3 sur la croissance organique» souligne Anne Leitzgen, pdg de la Salm.

Groupe indépendant, la Salm compte presque 700 concessionnaires avec ses deux marques (444 Schmidt dont 308 en France, et 238 Cuisinella en France), ce qui constitue un réseau imposant mais confronté à une concurrence européenne qui se concentre. De quoi motiver une course à la taille. Pour cette raison, Anne Leitzgen indique que le levier de croissance principal sera celui de l’internationalisation, en complément de celui des ouvertures. « Nous voulons ouvrir une cinquantaine de magasins en 2015, en France et à l’étranger. Nous  allons continuer à ouvrir un magasin par semaine ! ».

 

40 millions d’euros investis chaque année

La patronne de la Salm estime pouvoir atteindre 350 magasins sous chacune des deux marques en France, et réfléchit maintenant à internationaliser Cuisinella, son enseigne au positionnement d’entrée de gamme, dont le chiffre d’affaire a augmenté de 10% en 2014. Bien implantée sur la cuisine et sur les aménagements intérieurs, la Salm ambitionne depuis longtemps de peser dans le domaine du rangement. En la matière, l’absence d’acteur dominant est vu comme un avantage.

Il y a 4 ans, le magasin Cuisines Schmidt d’Epinal (Vosges) s’est ainsi vu adosser un espace de 150  à 200 m2 consacré au rangement pour toutes pièces de la maison, qui a vocation a être répliqué. Le deuxième espace de ce type a ouvert il y a peu à Auxerre, et la Salm « veut en ouvrir 15 à 20 en 2015 » indique Anne Leitzgen, qui entend convaincre les concessionnaires de son réseau. Pour rester bien placée dans la guerre européenne des cuisinistes, l’entreprise, qui dispose de son propre outil industriel, a investit massivement (40 millions d’euros) en 2014, et prévoit une dépense équivalente en 2015.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA