Carnet des Décideurs LSA
Annuaire des professionnels de la grande consommation

Rechercher un décideur

Tapie Bernard

Bernard Tapie

Adidas

Repreneur de la société Adidas

Publié le 17/09/2013 à 14:32, mis à jour le 15/09/2017 à 16:55

BIOGRAPHIE

Bernard Tapie est né le 26 janvier 1943 à Paris.

Il est passionné de Cyclisme, de Football et de sports mécaniques.

RÉALISATIONS

Bernard Tapie est un homme d'affaires français. 

Après avoir débuté son parcours de pilote pendant les années 1960 en participant à des courses de Formule 3, il se lance dans le monde des affaires en testant la vente des téléviseurs, chers à l'époque, en 1967. Il demande alors à un journaliste de lui faire un sondage sur les émissions préférées des français. Constatant que la majorité des personnes sondées n'ont pas de téléviseurs, il leur propose de leur prêter gratuitement un poste de télévision pendant une semaine pour qu’ils puissent répondre au sondage.

Une semaine plus tard, Bernard Tapie leur propose d'acheter les téléviseurs 25 % moins cher que le prix des boutiques.

Il crée par la suite un point de vente de téléviseurs et fonde ses entreprises vers la fin des années 1970.

 

Suite au décès de sa grand-mère à cause d'une erreur de diagnostic, Bernard Tapie s’oriente vers la médecine lorsqu'il s’aperçoit que les crises cardiaques sont les premiers facteurs de mortalité en France.

Il crée alors la société Cœur Assistance dont le but est de proposer aux gens un boitier leur permettant de lancer une alarme en cas de crise cardiaque.

Ce concept trouve d'énormes obstacles juridiques puisque les instances françaises de la médecine s’opposent à l’intervention d'une alternative privée au système des ambulances publiques. Par conséquent, il renonce à son idée.

 

Il rencontre par la suite, Marcel Loichot, fondateur du cabinet de conseil SEMA et conseiller du président Charles de Gaulle. Il le persuade de devenir consultant dans son cabinet spécialisé dans le redressement d'entreprises. Marcel Loichot devient par la suite son conseiller.

 

Fort de son expérience dévolue à la SEMA, Bernard Tapie se met à son compte en 1977 en rachetant des sociétés en dépôt de bilan pour un franc symbolique qu’il revend une fois redressées.

Fort de sa créativité, il fabrique les premières pédales de vélo « déchaussables » sur le même principe que les fixations de ski pour éviter les blessures engendrées suite aux chutes de vélo causées par les pédales traditionnelles.

Pour la société Wonder, il lance la première pile sans mercure, la GreenPower, à la suite du décès d'un enfant à bas âge après avoir gobé des piles empoisonnées par le mercure.

 

Bernard Tapie apparaît à la télévision française pour la première fois, en 1980. Sa force de conviction fait qu'à chaque nouvelle apparition télévisée, l'audience de la chaîne en question augmente.

 

Entre février 1986 et février 1987, il crée Ambitions, une émission télévisée dont le concept est d’aider un jeune à monter son entreprise.

Il monte également à partir de 1986, des écoles de ventes réservées particulièrement aux jeunes au chômage ou sans formation scolaire. Il lance la première à Béziers, puis à Marseille, Ambert, Soissons, Namur en Belgique, Martigny en Suisse, et enfin à Vichy, une école spécialement pour les femmes.

 

Parmi la quarantaine de sociétés qu’il reprend depuis 1977 on compte Wonder, les fixations Look, les balances Terraillon ainsi que les magasins alimentaires biologiques La Vie Claire.

Aucune d’entre elles ne retournent en dépôt de bilan, elles sont soit revendues soit conservées.

 

Bernard Tapie réussit ainsi, en dix ans, à former une fortune qui le classe vers la fin des années 1980, parmi les 20 premières fortunes nationales.
En 1990, il rachète la majorité des actions de la société Adidas avant de les revendre à Robert Louis-Dreyfus, trois ans après.

 

Dans le cadre de l'enquête dans l'affaire de l'arbitrage en sa faveur qui a coûté 403 millions d’euros à l’État après la vente d'Adidas en 2008, Bernard Tapie est placé en garde à vue à la brigade financière à Paris, le lundi 24 mai 2013.

Mercredi 6 mai 2015, il est mis, de nouveau, en examen pour détournement de fonds publics par une personne privée dans l'enquête sur l'arbitrage controversé dont il a bénéficié en 2008 pour solder son litige avec le Crédit lyonnais sur la revente d'Adidas.

 

 


 

ETAPES DE CARRIÈRE

1960 : pilote de course de formule un.
1977 : rachat des sociétés en dépôt de bilan pour un franc symbolique.
1986-87 : création de l'émission télévisée, Ambitions.
1986 : lancement des écoles de ventes pour les jeunes au chômage ou sans formation scolaire.
1990 : rachat de la majorité des actions de la société Adidas.
 

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Pour créer une fiche
ou signaler un changement

contactez-nous

découvrez
les dernières
nominations

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA