M-paiement : Ant Financial boucle la plus grosse levée de fonds de l'Histoire

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L'opérateur de la solution de paiement mobile Alipay a levé 14 milliards de dollars. Il va investir pour se développer à l'international et booster son activité de services financiers BtoB.

Paiement : la plus grosse levée de fonds de l'histoire bouclée par Ant Financial.
Paiement : la plus grosse levée de fonds de l'histoire bouclée par Ant Financial.© Alibaba

La plus grosse levée de fonds jamais réalisée dans le monde par une société privée est signée… Ant Financial, le bras armé dans la finance du géant chinois de la vente en ligne Alibaba selon la base de données américaine Crunchbase. La société, qui gère notamment le très populaire système de paiement mobile chinois Alipay a bouclé ce 8 juin un tour de table de 14 milliards de dollars. La fintech n'a pas donné de détail quant à sa valorisation à la suite de cette opération. Reuters estime que cette "super licorne" pèse désormais autour de 150 milliards de dollars.

Le fond souverain de Singapour GIC Pte, les sociétés de capital-risque américaines Warburg Pincus, Silver Lake et General Atlantic ou encore le fonds de pension canadien Canada Pension Plan Investment Board ont notamment participé à cette levée de fonds géante, a indiqué Ant Financial. Prochaine étape pour l'entreprise, spin-off d'Alibaba depuis 2014 : entrer en Bourse. L'IPO pourrait avoir lieu dès 2019 selon des rumeurs insistantes, même si la compagnie n'a pour le moment donné aucun détail sur sa future introduction en Bourse.

Ant Financial espère toucher 2 milliards de consommateurs

Avec ces fonds, Ant Financial veut accélérer son internationalisation. L'entreprise espère toucher 2 milliards de consommateurs dans le monde dans les prochaines années, notamment en tissant des partenariats avec des entreprises de paiement mobile leaders d'Asie du Sud-Est. La fintech veut également investir massivement dans le développement de nouveaux services technologiques BtoB destinés aux institutions financières, comme des outils de gestion du risque ou de prévention de la fraude.

Les autorités chinoises contrôlent de plus en plus étroitement les systèmes de paiement mobiles, mais également le micro-crédit et la gestion de fortune, trois domaines d'activité core business pour Ant Financial aujourd'hui. La compagnie a donc prévu de se développer fortement dans les services financiers BtoB pour continuer à croître en limitant au maximum les entraves règlementaires. Selon des documents internes consultés par Reuters, cette verticale pesait en 2017 34% du chiffre d'affaires d'Ant financial. La licorne prévoit d'ici 5 ans de faire passer ce pourcentage à 65%. Son activité dans le paiement générait en 2017 54% de son CA, un pourcentage qui passera à 28% d'ici 5 ans selon les plans d'Ant Financial.

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA