AOL veut divorcer de Time Warner

|

Pour Steve Case, le cofondateur du portail internet racheté en 2000 par le groupe de médias Time Warner, il est temps pour AOL de reprendre son indépendance.

Steve Case estime que les projets annoncés par Time Warner au moment du rachat d'AOL ont échoué et que cette méga-fusion, présentée à l'époque comme un sommet de la « convergence entre contenus et contenants », a maintenant fait les preuves de son inefficacité. Démissionnaire du conseil d'administration du groupe, Steve Case en reste l'un des principaux actionnaires. Et il explique clairement que depuis le rachat, AOL n'a fait que se débattre dans les problèmes liés à l'absorption, se heurtant sans cesse à « la bureaucratie ». En France, AOL vient de relancer son offre internet haut-débit et de lancer à son tour une AOL Box incluant une offre de téléphonie.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter