Aola remonte la pente au Brésil

AOL Time Warner Inc, Cisneros (Venezuela) et la banque Itaú (Brésil) viennent d'injecter 150 millions de dollars dans le capital d'American Online America (Aola). Le site a encore perdu 101,8 millions de dollars au dernier trimestre 2000 mais son chiffre d'affaires trimestriel a atteint 7,9 millions de dollars (+ 74 %). C'est maintenant le serveur d'accès de 1,5 million de clients des services en ligne d'Itau, qui détient 12 % du capital depuis mi-2000. Le parrainage, en janvier, du Festival Rock in Rio, a contribué à « une remontée vertigineuse des abonnements », selon Aola. Les recettes de la publicité et du cybercommerce sur la zone couverte ont représenté 2,5 millions de dollars au 4e trimestre 2000 (+ 29 %).
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 0040

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous