Apple accusé d'entente avec les éditeurs pour contourner les prix du livre d'Amazon

|

Apple est accusé d’avoir créer une entente avec les éditeurs peu après la sortie de son iPad, pour augmenter les prix des livres, bloqués à 9,99€ par Amazon. Le groupe dément toute entente et déclare avoir élargi la demande.

Apple

Accusé d’entente avec les éditeurs concernant les e-books, Apple contredit et annonce avoir proposé à la vente des livres qui n’étaient pas proposés sur Amazon.

"Nous rendions des livres disponibles immédiatement, alors qu'ils ne l'auraient pas été pendant des mois » chez Amazon, a declaré Eddy Cue, un des vice-présidents d'Apple. Quatre grands éditeurs américains avaient commencé à retarder la sortie des livres électroniques sur Amazon. La boutique en ligne qu’a ouverte Apple lors du lancement de son iPad proposait ces livres à l’achat pour 12,99 ou 14,99 dollars. Soit quelques dollars de plus que les 9,99 dollars imposés par Amazon pour les nouveautés ou les best-sellers. Les prix ont par la suite été alignés sur Amazon car les éditeurs ont renégocié leurs contrats.

Un mail d’Eddy Cue datant de 2009 et adressé à Steve Jobs décrivait des éditeurs satisfaits de la position d’Apple car elle "règle le problème posé par Amazon". Lors de son audition, le vice-président a reconnu qu’Apple avait envisagé de s’entendre avec Amazon sur le partage des marchés des livres et de la musique en ligne mais que cela n’avait jamais été concrétisé. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nos formations

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message