Apple bouscule le paiement sans contact

Accord avec les géants des cartes bancaires, nombreuses enseignes partenaires et technologie sécurisée… Apple arrive tard sur le paiement sans contact, mais Apple Pay est le système le plus complet du marché.

Partager
Apple bouscule le paiement sans contact
Tim Cook, CEO d’Apple, a présenté l’iPhone 6, permettant l’Apple Pay, le 9 septembre, au Flint Center de Cupertino, en Californie.

Deux iPhone, une montre et, surtout, Apple Pay. Car disons-le tout net, c’est elle la vraie grande innovation de la dernière keynote d’Apple. Certes, l’iPhone 6 n’est pas déplaisant avec ses deux tailles d’écran à la résolution encore améliorée, sa finesse, son iOS 8 performant et rapide… Mais on reste en terrain connu. Idem, serait-on tenté de dire, avec la montre Apple Watch, qui, malgré son ergonomie assez novatrice avec son remontoir, ne semble pas apporter pour le moment de vraie nouveauté en termes d’usage (consultation de mails, textos, rythme cardiaque, etc.). Pour un tarif élevé de 350 €.

Chi va piano… va lontano

En revanche, Apple Pay, le système de paiement d’Apple est un gros coup. Alors que les concurrents de l’américain truffent leurs mobiles de puces NFC depuis des années (on trouve trace déjà en 2006 d’un téléphone Nokia qui en possédait une…), Apple a préféré prendre son temps avant d’intégrer cette technologie de paiement sans contact dans ses téléphones. Mais le résultat est un système très complet. D’abord pour la technologie de sécurisation des transactions : la puce NFC est associée à son lecteur d’empreinte digitale ainsi qu’à la puce Secure Element qui génère un numéro de carte unique à chaque transaction. Par ailleurs, les commerçants n’auront accès à aucune des données personnelles du client payeur, ni à son code de carte. Autrement dit, les enseignes qui espéraient accroître leur base de données clients avec le paiement sans contact en seront pour leurs frais…

Deuxième argument d’Apple, la simplicité : il suffit d’approcher son téléphone du capteur et d’appuyer sur la touche ID à empreinte digitale. Ça prend deux secondes. Idem pour le choix de la carte bancaire : l’utilisateur pourra soit payer avec celle enregistrée sur son compte iTunes (Apple bénéficie d’un immense vivier de 800 millions de comptes dans le monde), soit en photographier une avec son téléphone pour l’enregistrer comme moyen de paiement (et tout de même confirmer son identité à la banque…).

Une belle manne en perspective

Dernier point fort de l’Apple Pay : les partenariats. La marque a passé des accords avec les géants des cartes bancaires (Am Ex, Visa et Mastercard) pour qu’elles acceptent sa technologie de carte dématérialisée, ainsi qu’avec des commerçants américains. À date, 220 000 points de vente acceptent l’Apple Pay, dont Sephora, Whole Foods, McDonald’s, Macy’s, Subway, Disney et, évidemment, les Apple Store. Alors que la technologie NFC progresse en magasins (218 000 points de vente en sont équipés en France, pour un record de 5,4 millions de transactions au mois de juillet), l’américain pourrait donner un coup d’accélérateur et véritablement généraliser le règlement sans contact. Et sur chaque paiement, Apple prélèvera sa dîme, évidemment. La marque a précisé que ni les clients, ni les commerces ne seront mis à contribution aux États-Unis. Ce sont les banques qui paieront, selon l’agence Bloomberg. La commission serait calquée sur celles en vigueur pour les cartes bancaires classiques, soit 2 % de la transaction. Un Apple Pay bien lucratif en perspective pour Apple.

218 000

Le nombre de magasins équipés de terminaux sans contact en France en juillet 2014

5,4 millions

Le nombre de paiements effectués en juillet (multipliés par 10 en un an)

Source : Observatoire du NFC

Les plus de l’Apple Pay

  • Une technologie sécurisée La NFC est associée au capteur d’empreinte et le paiement est anonyme
  • Simplicité d’utilisation On enregistre sa carte bancaire en la photographiant
  • De nombreux partenariats Apple a signé des accords avec les géants des cartes bancaires et plus de 200 000 commerçants aux États-Unis

Sujets associés

NEWSLETTER Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

Tous les événements

Les formations LSA CONSO

Toutes les formations

LES SERVICES DE LSA CONSO

Trouvez les entreprises de la conso qui recrutent des talents

Harry Hope

Comptable Mid-Level (H/F)

Harry Hope - 03/02/2023 - CDI - Thionville

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par
LSA

Les réseaux de Franchises à suivre

ZESTIA

ZESTIA

L’immobilier comme vous ne l’avez jamais vécu.

+ 2600 franchises référencées

Tout voir
Proposé par
Toute la Franchise

ARTICLES LES PLUS LUS