Apple dénonce l’absence de preuves dans le procès sur les e-books

|

Le gouvernement américain accuse Apple  de s’être entendu avec cinq éditeurs sur le prix des e-books, dans le but de contourner les prix fixés par Amazon. Hier, lors du dernier jour du procès, le géant de l’informatique a mis en garde contre une « condamnation dangereuse », face à une absence de preuves.

Apple

Apple aurait contourné les prix d’Amazon en relevant les prix des e-books sur sa boutique en ligne, à la sortie de l’iPad en 2010, selon le gouvernement américain. Apple nie et dénonce une absence de preuves. "Le gouvernement a raté sa cible", déclare Orin Snyder, l'avocat du groupe à la pomme. "Toute considération équitable (de l'affaire) conduit à une seule conclusion: Apple a agi légalement et n'a pas violé la législation antitrust".

A l’époque, Amazon avait imposé un prix unique de 9,99 dollars pour les nouveautés et les best-sellers, en accord avec les éditeurs. Mais à la sortie de l’iPad, les tarifs sont montés de 12,99€ ç 14,99€ sur la bibliothèque en ligne d’Apple, en accord avec les éditeurs.

L’avocat du groupe qui s’est exprimé tout au long du procès a expliqué qu’Eddy Cue, le négociateur en chef d’Apple avec les éditeurs, n’avait quasiment eu aucun contact téléphonique avec les éditeurs entre fin 2009 et début 2010. "Il n'y a pas d'entente par télépathie", affirme t’il. Selon lui, le gouvernement a "pris des pratiques commerciales bénignes et les a transformées en graines de complot".

Orin Snyder à également pointé du doigt la dangerosité d’une condamnation d’Apple car ça "aurait un effet paralysant et créerait la confusion" pour les potentiels nouveaux acteurs qui souhaiteraient se lancer sur le marché.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message