Apple dopé par l' « effet iMac »

Des résultats financiers en hausse et des ventes au beau fixe. L'ambiance est à l'euphorie chez Apple, qui annonce la sortie de nouveaux ordinateurs pour la fin du mois.

Les résultats financiers publiés le 13 janvier le confirment : le redressement d'Apple est une réalité. Avec un CA de 1,7 milliard de dollars au premier trimestre 1999 (clos le 26 décembre) et un bénéfice net en hausse de plus de 200 %, le moral est au beau fixe du côté de Cupertino. Pour expliquer ce rétablissement, un mot suffit : iMac. L'ordinateur grand public lancé le 15 août par Apple est devenu en quelques mois la machine la plus vendue aux Etats- Unis, en France et - si l'on en croit le chiffre de 800 000 pièces écoulées - dans le monde.

Face à ce succès planétaire, la marque est bien décidée à capitaliser sur l'image de son produit vedette. D'abord avec une nouvelle version plus puissante (266 MHz contre 233), moins chère (8 860 F et 7 750 F pour l'ancien modèle, qui reste en vente) et disponible en cinq couleurs ! Ensuite, en déclinant l'esthétique iMac sur la gamme professionnelle. Les Power Mac G3 adoptent désormais un look bicolore et arrondi, tandis que les écrans s'inspirent de la forme ovoïde du modèle grand public. Tout cela avec des performances en hausse (le G3 à 400 MHz est là) et des prix en baisse.

Apple bientôt en grandes surfaces alimentaires ?

Du côté des logiciels, traditionnel talon d'Achille du Macintosh, les nouvelles sont tout aussi bonnes. Apple annonce 1 300 nouveaux logiciels de tous types (jeux compris) développés par les éditeurs depuis la sortie de l'iMac, ainsi qu'un nouvel environnement professionnel, Mac OS X Server.

Enfin, la distribution des Macintosh en France est, une fois encore, sujette à quelques modifications. La principale réside dans le lancement d'une version française de l'Apple Store, le site Internet marchand de la marque. La distribution indirecte n'est pas négligée pour autant. Selon notre confrère « Distributique », Apple négocierait des partenariats avec certaines enseignes alimentaires. Il est vrai que l'iMac est essentiellement disponible dans les Apple Center et à la Fnac, ce qui limite la visibilité de la marque. Mais maintenant que la situation semble stabilisée et qu'une gamme grand public s'esquisse, tous les espoirs sont permis. Olivier Marbot

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1614

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous