Apple dopé par les ventes d'iPhone et de Macintosh

|

Le groupe informatique a nettement accru ses résultats au 2è trimestre (exercice 2007/08), grâce à un bond des ventes d'ordinateurs Macintosh et d'iPhone, mais sa marge a baissé et ses prévisions pour le 3è trimestre sont prudentes.

Le bénéfice net d'Apple a grimpé de 35,7% à 1,045 milliard de dollars au trimestre achevé fin mars. Son chiffre d'affaires trimestriel a bondi de 42,7%, à 7,51 milliards de dollars, supérieur aux 6,96 milliards attendus, grâce au succès de ses téléphones intelligents iPhone, lancés en juin, et à un boom de les nouveaux modèles d'ordinateurs Macintosh. En effet, pendant le premier trimestre, le groupe a vendu 1,7 million d'iPhone et 2,29 millions de Macintosh, ces derniers bondissant de 51% en volume et de 54% en valeur. Apple a pour objectif de vendre 10 millions d'iPhone d'ici fin 2008.
Les ventes de baladeurs iPod, son troisième produit phare, ont atteint 10,6 millions d'appareils, soit une hausse modeste de 1% en volume mais de 8% en valeur. L'international a représenté 44% du chiffre d'affaires.
Sa marge brute a cependant diminué à 32,9%, contre 35,1% un an plus tôt, grevée par une hausse des dépenses de marketing et de recherche et développement, ainsi que par le coût accru des stock-options attribuées à ses collaborateurs. Par ailleurs, selon le site du magazine Forbes, Apple a acquis récemment la société américaine P.A. Semi, un fabricant de microprocesseurs haut de gamme et économes en énergie, pour environ 268 millions de dollars en cash.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter