Marchés

Apple épinglé pour obsolescence programmée

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Après Epson, Apple fait l'objet d'une plainte émanant de l'association HOP, Halte à l'obsolescence programmée. Une affaire qui ne tombe pas très bien pour la firme de Cupertino dont les ventes du dernier iPhone ne seraient pas au firmament, de l'avis de plusieurs spécialistes.

Accusé par une association française de raccourcir la durée de vie de ses téléphones, Apple a présenté ses excuses.
Accusé par une association française de raccourcir la durée de vie de ses téléphones, Apple a présenté ses excuses.© Apple

Depuis la loi Hamon de 2014, les pratiques d'obsolescence programmée sont passibles d'une peine de deux ans de prison et d'une amende de 300 00 euros pouvant être portée jusqu'à 5% du chiffre d'affaires. Cette particularité française, unique au monde, fait que c'est une association française, baptisée HOP, Halte à l'obsolescence programmée!, qui est en pointe sur le sujet. Celle-ci accuse le fabricant d'avoir mis en place "une stratégie globale d'obsolescence programmée en vue d'augmenter ses ventes". C'est la deuxième fois que Hop se sert de la législation française, le fabricant d'imprimantes Epson ayant fait l'objet d'une plainte pour le même motif en novembre dernier. Cette fois, Apple est visé en France, mais également aux Etats-Unis, où huit plaintes ont été déposées. L'objet du litige : Apple aurait bridé les vieux iPhone, soi-disant pour préserver leurs batteries.

Apple s'excuse et fait un geste commercial

Devant la bronca soulevée par l'affaire, Apple a présenté ses excuses. "Nous n'avons jamais fait et jamais ne ferons quelque chose pour raccourcir intentionnellement la durée d'existence d'un produit Apple".  Son objectif était d'éviter que les smartphones équipés de batteries usées ne s'éteignent inopinément. En guise de geste commerciel, Apple revoit à la baisse le prix de remplacement des batteries après expiration de la garantie : 29 dollars au lieu de 79, jusqu'en décembre 2018. Le groupe promet également une mise à jour de son système iOS pour mieux informer ses utilisateurs sur l'état de leur batterie.Les concurrents se sont fait un plaisir de répliquer. HTC, Motorola, Samsung et LG ont assuré n'avoir jamais ralenti le processeur de leurs smartphones.

Doutes sur les ventes d'iPhone X

Les soupçons qui pèsent sur Apple ne tombent pas au mieux pour l'entreprise. Ces derniers jours, plusieurs spécialistes ont supputé que les ventes du dernier iPhone, au prix stratosphérique et aux innovations limitées, ne seraient pas au niveau escompté. Ainsi, le quotidien taïwanais Economic Daily News, cité par l'agence Bloomberg, affirme qu'Aplle va réduire ses prévisions de ventes au premier trimestre, les ramenant à 30 millions, contre les 50 millions escomptés. Selon lui, le principal centre de fabrication en Chine enregistre une baisse d'activité et aurait cessé de recruter de la main d'oeuvre. Apple reste silencieux.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Carnet des décideurs

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA