Marchés

Apple et Samsung renvoyés dos à dos en Corée

|

Alors que le verdict californien dans le procès opposant Apple à Samsung est très attendu, une autre décision vient de tomber, en Corée du Sud cette fois.

Apple Samsung war

Match nul a ainsi estimé le tribunal de Séoul qui a renvoyé les deux groupes dos à dos en les reconnaissant chacun coupable de violation de brevet. Une décision qui à la différence du procès américain est plus symbolique au regard des sommes en jeu.

Sommes dérisoires

Apple a été condamné à verser 40 millions de wons (28 000 euros) pour l'utilisation abusive de deux brevets portant sur des spécifications de technologie WiFi déposées par son concurrent. Samsung a de son côté été condamné à indemniser Apple à hauteur de 25 millions de wons pour la violation de ses brevets d'interface utilisateur. En clair, Apple lui reproche d'avoir copié certaines caractéristiques de ses écrans tactiles ou systèmes de navigation.

Pas d'interdiction pour les nouveaux produits
Certains modèles de smartphones et de tablettes des deux marques ont en outre été interdits de commercialisation en Corée du Sud mais cette interdiction ne concerne pas les derniers smartphones lancés par Samsung et Apple, l'iPhone 4S, et le Galaxy S3 dont Samsung a déjà vendu 10 millions d'unités dans le monde, deux mois après son lancement.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message