Apple et Xiaomi dans le trio de tête des plus gros vendeurs de wearables

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Selon le classement IDC publié le 3 décembre 2015, les Chinois challengent les leaders sur le marché des wearables au troisième trimestre 2015. En progression, les ventes ont augmenté de 197,6% entre 2014 et 2015. 

Apple qui a fait son entrée le trimestre dernier sur le podium des plus gros vendeurs de wearables, est déjà concurrencé par le chinois Xiaomi.
Apple qui a fait son entrée le trimestre dernier sur le podium des plus gros vendeurs de wearables, est déjà concurrencé par le chinois Xiaomi.

Avec 21 millions d’unités vendues au troisième trimestre 2015, le marché des wearables est en pleine progression. Selon IDC, qui a publié son classement des meilleurs vendeurs le 3 décembre 2015, les ventes auraient augmenté de 197,6% au Q3 2015 par rapport à 2014. Si Apple a fait son entrée comme deuxième plus gros vendeur de wearables au trimestre dernier avec 18,6% de parts de marché, sa 2e place est déjà sous la menace du Chinois Xiaomi qui affiche 17,4% de parts de marché. Le leader est toujours Fitbit qui perd néanmoins plus de 10 points de part de marché. Ramon Llamas, directeur de recherche de l’entité wearables d’IDC explique que "les débuts du marché des wearables ont conduit à une compétition serrée entre les leaders, et les Chinois qui se sont emparés des parts de marché". La montre ou le bracelet à puce moyen s’affiche à 400 dollars, et la montre ou le bracelet de base valent 94 dollars en moyenne. D’après le cabinet IDC, cela de la place pour "les nouveaux arrivants sur le marché comme Fossil, et ceux qui s’adressent au marché de niche comme Pebble".

Xiaomi s’impose grâce à la Chine

Le fabricant de wearables a considérablement grandi en 2015, et c’est surtout grâce au marché chinois. L’entreprise a réalisé 97% de ses ventes en Chine, les volumes à l’extérieur restent limités mais sont en progrès. Ramon Llamas ajoute que "la Chine est le marché des wearables qui a grandi le plus vite, en attirant les entreprises désireuses d’être compétitive sur le prix et les caractéristiques. Le challenge pour ces vendeurs et de s’étendre hors des frontières du pays et d’en d’autres pays".

Samsung surclassé par XTC

XTC, une filiale de BBK a raflé la 5e place à Samsung en vendant 100 000 unités dès ses débuts à l’international. Pourtant ce fabricant, lui aussi chinois, a décidé de garder sa stratégie, axé sur la Chine avec un seul modèle, le Y01, une montre pour enfant. 

Le classement IDC au Q3 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA