Marchés

Apple fait moins bien que prévu

|

Apple a dévoilé le 27 janvier 2016, ses résultats pour le premier quart 2016. Si la marque affiche toujours des résultats monstres, Apple anticipe pour la première fois une baisse de ses ventes. L’iPhone connaît sa plus faible croissance jamais enregistrée. 

Au premier quart 2016, malgré des résultats records, Apple fait grise mine.
Au premier quart 2016, malgré des résultats records, Apple fait grise mine.

Avec un chiffre d’affaires global de 75,9 milliards de dollars et un bénéfice net 18,4 milliards de dollars, Tim Cook a annoncé, le 26 janvier 2016, qu’Apple "avait fini son meilleur trimestre jamais réalisé" grâce à un chiffre d’affaire en augmentation de 1,7%. La pomme affiche une trésorerie record de 216 milliards de dollars, soit 10 fois plus que fin septembre 2015. Pourtant, si Tim Cook se félicite, il n’y a pas de quoi se réjouir. Apple a enregistré la plus faible croissance de ventes d’iPhone de son histoire. La marque de Cuppertino a vendu 74,779 millions d’iPhone au premier quart 2016, contre 74,468 millions au premier quart 2015, soit seulement + 270 000 smartphones vendus, ce qui s’explique surtout par le fait que l’iPhone 6S n’est pas une révolution par rapport à l’iPhone 6, mais aussi par le ralentissement de la croissance des ventes en Chine. Un problème lorsqu’on sait que l’iPhone représente 60% du chiffre d’affaires du groupe. Plus important encore, Apple anticipe pour la première fois un chiffre d’affaires en baisse. La pomme table sur 50 à 53 milliards de dollars de chiffre d’affaires au deuxième quart 2016, contre 58 milliards un an plus tôt, soit moins que les prévisions de Wall Street qui anticipent 55,6 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Si ces prévisions ne sont pas très précises c’est qu’Apple explique dans son communiqué de presse que le taux de change est soumis à de trop nombreuses variations, avec un dollars plus fort. Là, où la marque gagnait 100 dollars en 2014, elle ne gagne plus que 85 dollars aujourd’hui.

Apple accro à l’iPhone

Avec des iPhones qui s’écoulent moins bien que prévu pour la première fois, Apple anticipe pour la première fois une baisse de ses ventes, mais reste optimiste. 60% des utilisateurs du smartphones possèdent la version antérieure à l’iPhone 6 ou 6S et devraient donc changer de modèle. Apple enregistre aussi beaucoup de mutation d’Android vers iOS. La marque à la pomme a d’ailleurs augmenté le prix moyen de ses iPhones passant de 687 à 691 dollars pour pallier à un dollar trop fort. Mais alors que l’iPad marque le pas avec -25% d’unités écoulées, et -3% sur les ventes de MacBook, Apple cherche d’autres leviers de croissance. "La croissance de nos services a accéléré pendant ce quart pour produire des résultats records, et nous avons franchi la barre du milliard d’appareil actifs" assure le CEO d’Apple. Apple Music et les autres services ont vu leur chiffre d’affaires grimpé de 26% en l’espace d’un an. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter