Apple lance une carte de crédit très sécurisée, l'Apple Card

|

L'Apple Card, qui sera commercialisée à partir de cet été aux Etats-Unis, tire profit de son intégration avec l'app Wallet de l'iPhone pour multiplier les fonctionnalités et assurer une meilleure sécurité.

Apple lance une carte de crédit ultra-sécurisée, l'Apple Card.
Apple lance une carte de crédit ultra-sécurisée, l'Apple Card.© Apple

Entre autres services lancés à l'occasion de sa keynote du 25 mars, le patron d'Apple Tim Cook a annoncé le lancement d'une carte de crédit baptisée Apple Card, en partenariat avec Goldman Sachs et Mastercard. La commercialisation débutera cet été auprès des consommateurs américains. Cette carte, qui peut remplacer une carte de paiement traditionnelle, a pour particularité d'être conçue pour l'iPhone et de fonctionner avec l'application mobile Wallet. Sur l'app, sélectionner la carte permet d'afficher les dernières transactions ou encore les sommes dépensées par catégorie de produits. Sélectionner une transaction fait apparaître une carte localisant l'endroit où elle a eu lieu. Par ailleurs, chaque paiement réalisé avec Apple Pay donne droit à 2% de cash-back (3% pour les produits Apple), qui sont crédités dès la fin de la journée et non à la fin du mois comme habituellement les programmes de cash-back.

Privacy et sécurité

Caractéristique intéressante de l'Apple Card : Apple ne sait pas quels achats ont été effectués, auprès de qui ni pour quel montant, et Goldman Sachs assure qu'il ne vendra pas ces données. Par ailleurs cette carte n'est pas uniquement virtuelle, c'est également une carte physique qui permet de réaliser des paiements physiques, mais elle ne comporte ni numéro de carte, ni date d'expiration, ni code CVV au dos, ni signature : ces informations sont stockées dans le Wallet. La sécurité des paiements est manifestement au coeur des préoccupations de la firme puisqu'elle a imaginé un CVV d'un nouveau genre limitant considérablement les risques de fraude. En effet, ce code de vérification sera dynamique : l'app en affichera un différent pour chaque paiement, après avoir authentifié l'utilisateur biométriquement, par Touch ID ou Face ID. Et comme la carte physique n'affiche aucun numéro, il faudrait pour l'utiliser voler et le téléphone et l'empreinte digitale de son propriétaire...

Pour compléter son attractivité, l'Apple Card ne prend pas de frais annuels, de frais de dépassement, de frais supplémentaires à l'étranger, et le service client peut être joint par messaging.

Apple Pay en forte progression

Tim Cook a également annoncé quelques chiffres concernant Apple Pay. En 2019, 10 milliards de transactions auront transité via le système de paiement électronique de la marque à la pomme, qui aura été déployé dans plus de 40 pays. Aux Etats-Unis, 70% des commerces acceptent ce moyen de paiement (et 99% en Australie !).

Carnet des décideurs

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA