Apple plombe le marché des montres connectées

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le marché des montres connectées affiche un recul significatif d’après les chiffres présentés par IDC le 21 juillet 2016. C’est Apple, leader du marché en recul, qui tirerait ces résultats par le bas. 

Les montres connectées sont en recul de 32% au 2e trimestre 2016.
Les montres connectées sont en recul de 32% au 2e trimestre 2016. © minastefanovic - Fotolia

Pour la première fois depuis le lancement des montres connectées en 2013, les ventes sont en recul significatif. IDC a présenté le 21 juillet 2016, les chiffres du marché des smartwatch pour le 2e trimestre 2016. Ceux-ci sont en baisse de 32% ! Alors qu’il s’était écoulé 5,1 millions de montres connectées l’an dernier, ce ne sont plus que 3,5 millions d’unités qui ont été vendus cette année à la même période. IDC explique que la responsabilité incombe principalement au leader du marché, Apple. La firme américaine a écoulé 1,6 million de pièces au 2e trimestre 2016 contre 3,6 millions de pièces à la même période en 2015. Si Apple est la seule marque du top 5 à connaitre un déclin de ses ventes, avec 47% de parts de marché, elle entraîne tout le marché des montres connectées dans son sillage. Jitesh Ubrani, analyste principal pour IDC explique que "les consommateurs repoussent leurs achats de smartwatch depuis début 2016. Ils anticipent un renouvellement du matériel, et des améliorations logicielles qui devraient avoir lieu plus tard cette année."  

Rien d’alarmant d’après IDC

Les autres marques progressent bien. Samsung se classe 2e avec 16% de parts de marché et une croissance de 51%, tandis que Lenovo est 3e avec 9% de parts de marché, juste devant LG et ses 8% de parts de marché. Mais les analystes d’IDC ne semblent pas inquiets et espèrent voir débarquer les marques d’horlogerie traditionnelles sur le marché des montres connectées. "La participation des fabricants traditionnels est toujours impérative, assure Ramon T. Llamas, directeur de recherche de l’entité wearables d’IDC. Ils doivent apporter certaines des qualités attendues par les consommateurs, comme la conception, l’ajustement et la fonctionnalité". Il ajoute qu’en combinant ces éléments avec les réseaux de distribution des montres traditionnelles, le marché devrait croître. 

Les chiffres IDC :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA