Marchés

Apple Watch : des Français curieux mais pas encore prêts à l’acheter [sondage exclusif]

|

Dossier A quelques heures de la keynote de Tim Cook, directeur général d'Apple, sur l’Apple Watch, l’institut Toluna a interrogé les consommateurs français, en exclusivité pour LSA, pour savoir s’ils sont prêts à acheter  cette montre intelligente. Bilan : bien que séduisante, l’Apple Watch serait bien trop chère et pas très utile...

Seule une minorité de Français seraient prêts à payer 350 euros (ou plus) pour l'Apple Watch
Seule une minorité de Français seraient prêts à payer 350 euros (ou plus) pour l'Apple Watch

L’Apple Watch va-t-elle avoir autant de succès que l’iPhone et l’iPad ? A quelques heures de la présentation officielle de la montre connectée d’Apple qui aura lieu ce lundi 9 mars 2015 à 18h (heure française), l’institut Toluna a pris le pouls en exclusivité pour LSA des consommateurs français*. Un sondage qui sera par ailleurs mis à jour, une fois toutes les informations connues. Voilà néanmoins le ressenti des Français sur la base de ce que l’on sait (son design, quelques fonctionnalités et son prix de base de 350 euros déjà dévoilés par Tim Cook en septembre dernier).

Ce qui ressort de ce premier sondage, c’est que les Français sont dans l’ensemble curieux mais encore très frileux. Avant de rentrer dans le détail, il faut déjà souligner la formidable "buzz machine" d’Apple. En effet, 35,3% des Français interrogés ont déjà entendu parler de cette montre connectée. Et ce alors que l’Américain n’a pas encore officiellement communiqué sur notre territoire. La notoriété va donc automatiquement croître dans les semaines qui viennent (on parle d’une sortie courant avril 2015).

14% pensent l'acheter
Des Français plutôt bien informés et assez curieux puisque 67,4% des personnes qui en ont entendu parler souhaiteraient l’essayer (et même 81% des possesseurs de produits Apple). Enseignement à tirer pour la distribution : la montre devra donc être en libre accès dans les magasins pour convaincre et pas enfermée derrière une vitrine. Curieux, les Français mais encore loin d’être conquis : sur la base du prix connu (à savoir 350 euros pour le modèle de base et sans doute beaucoup plus pour des versions plus premium en acier chromé), seuls 14% d’entre eux se déclarent prêts à l’acheter contre 59,4% qui assurent ne pas se laisser tenter et 26,4% d’hésitants.

14%, cela parait peu mais comme le rappelle Philippe Guilbert, le directeur de Toluna, "ce score est légèrement supérieur à celui de l’iPad v1 début 2010. Interrogés à l’époque, les consommateurs français étaient 12,5% à déclarer vouloir en acheter un. Mais cela n’indique cependant pas que la montre d’Apple dépassera sa tablette : cette dernière a séduit de plus en plus de personnes, au-delà des fans Apple habituels, grâce à  l’expérience unique d’utilisation."

Les fonctionnalités qui intéressent le plus le public : le suivi physique et sportif (cité par 41,4% des personnes), prendre ses appels téléphoniques au poignet (37,6%), les apps dédiées (35,8%), les réponses aux messages par commande vocale et réponses pré-écrites (32,4%), l’accès aux fichiers du smartphone (30,5%), les notifications (27%), l’heure locale automatique (23,4%). Les personnes interrogées sont peu intéressées pour l’instant  par le paiement NFC qui n’est certes pas encore possible en France (15,9%).

Le prix, le principal frein
A ce jour donc, une grande majorité de Français estime qu’elle n’achètera pas la montre connectée d’Apple. Les principaux freins ? D’abord le prix. Ce dernier est trop élevé pour 67,7% des personnes réticentes. Ensuite, mais loin derrière, le manque d’intérêt perçu par rapport au smartphone/tablette pour 28,6% d’entre eux. Et enfin, dans les réponses les plus souvent données, on trouve la non-possession d’iPhone (23%). A noter que des personnes déclarent également attendre d’en savoir plus (8,5%), de consulter les avis et critiques (6,2%),  s’inquiéter pour l’autonomie de la batterie (3,8%). En dernières raisons évoquées, le fait de préférer d’autres marques (3%) et le rejet du design (2,6%).

Logiquement, les plus intéressés par l’Apple Watch sont les fans d’Apple (ceux qui possèdent déjà un iPhone, un iPad ou un Mac) qui sont 92% à se déclarer intéressés (contre 67,4% des Français) et les possesseurs de montres connectées dont près des deux tiers déclarent vouloir changer pour l’Apple Watch. La marque américaine devra cependant convaincre au –delà de son noyau dur pour faire de sa "watch" un succès, ce qu’elle a réussi à faire au-delà de ses espérances avec l’iPhone et l’iPad. Mais ce sera cette fois long et compliqué…

*Le sondage Toluna www.quicksurveys.com a été réalisé par Internet en France le 7 mars 2015  auprès d’un échantillon de 1506 personnes de 18 ans et plus. Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de la population en termes de région, sexe et âge (dispersion des professions).

Carnet des décideurs

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA