Marchés

Après Barbie, Ken change également de silhouette

|

Un an après le lancement de trois nouvelles silhouettes pour Barbie, Mattel revisite les mensurations de Ken avec l'introduction de deux nouvelles silhouettes : l'une plus petite et mince, l'autre plus musclée. La fin du stéréotype du fiancé idéal ?

Un an après Barbie, c'est au tour de Ken de faire varier sa silhouette avec deux nouveaux modèles (plus mince et plus musclé).
Un an après Barbie, c'est au tour de Ken de faire varier sa silhouette avec deux nouveaux modèles (plus mince et plus musclé).© Mattel

En février 2016, Mattel rompait avec des codes que l'on croyait presque immuables en déclinant sa célèbre Barbie sous trois nouvelles silhouettes : plus petite, plus grande et plus ronde que la poupée classique. Objectif : casser l'image d'icône aux dimensions trop parfaites de Barbie et mieux représenter la diversité des canons de beauté actuels. Creusant ce sillon, Mattel s'attaque au stéréotype du fiancé idéal, l'éternel beau et jeune Ken. 

Nouvelles mensurations

Outre la poupée classique, Ken se décline désormais sous deux autres silhouettes : l'une plus mince et l'autre plus musclé. Mattel a également introduit de nouvelles carnations, couleurs d'yeux, de cheveux et de coiffure (comprenant même un chignon !). Au total, la nouvelle gamme compte quinze références. "La démarche d'élargissement de notre gamme réinvente le regard que porte la génération actuelle sur les poupées Barbie et Ken. L'évolution de Ken est naturelle pour la marque et permet aux petites filles de mieux exprimer le rôle qu'elles imaginent pour lui dans le monde de Barbie", a commenté Lisa McKnight, vice-présidente senior et directrice générale de Barbie.

Le lancement s'accompagne de la sortie de 24 nouvelles poupées Barbie, portant la gamme Fashionistas à un total d'une centaine de références. Une diversité permettant à Mattel de mieux coller aux attentes des consommateurs, de favoriser l'effet de collection et de travailler son image de marque. Un travail initié depuis 2015 avec la campagne "Tu peux être tout ce que tu veux" et désormais déclinée au masculin, comme avec la sortie, début 2017, d'une campagne de publicité montrant des papas jouer à la Barbie avec leurs fillettes. De quoi bousculer quelques stéréotypes masculins...

Les évolutions de Ken au fil des années

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l'actualité des acteurs et les innovations produits de l'univers des 0-14 ans.

Ne plus voir ce message