Marchés

Après l’Oréal-Paris, d’autres sites d’e-commerce pour l’Oréal?

|

Selon des informations du figaro.fr l'Oréal-Paris devrait ouvrir un site d'e-commerce en mars prochain. Cette information vient confirmer des rumeurs présentes depuis longtemps. Plus que des rumeurs, de forts soupçons.

L’Oréal

La marque de l’Oréal-Paris sera la première parmi les PGC du groupe à se lancer sur le e-commerce. « Le site loreal-paris.fr sera agrémenté, à partir de mars, d'un 'webstore' où les internautes pourront commander shampoing Elsève, antirides Revitalift, coloration Préférence, gel Studio Line et fond de teint Glam Bronze », indique le quotidien.

Le projet avait déjà été annoncé cet été, par Jean-Jacques Lebel. Et la forte volonté de l’Oréal-Paris en stratégie sur internet, notamment sur YouTube avec la recommandation de produit, laissait présager une telle nouvelle. En France, seules Lancôme et Khiel’s possédaient leur propre site marchand. Mais L’Oréal-Paris possède déjà un site, en Chine par exemple. De même, rattaché à l’identité Lascad, le club des créateurs de beauté prouve que l’Oréal n’est pas un novice en matière d’e-commerce.

De manière générale, la stratégie d’expansion de l’Oréal sur internet est claire. Mais pour venir en complément de la grande distribution française, si l’on en croit ses dirigeants. Hervé Navellou précisait l’année dernière à LSA que les magasins restent très importants dans le monde des cosmétiques.

Dans la même veine que l’Oréal-Paris, d’autres marques du groupe sont en train de s’y atteler. Selon des informations de LSA, une plate-forme rassemblant plusieurs marques de cosmétique active comme Biotherm, Vichy ou la Roche-Posay devrait voir le jour au début de 2014.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message