Marchés

Après la salade, Sodebo réinvente le sandwich

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La marque vendéenne lance un nouveau concept de sandwich à l’américaine ; trois unités sont réunies dans un sachet souple. Avec en prime, un cookie. Et la féroce volonté de bousculer à nouveau les codes du marché.

la marque lance une solution complète pour le repas, avec, chose rare, un sachet souple pour emporter le tout.
la marque lance une solution complète pour le repas, avec, chose rare, un sachet souple pour emporter le tout.

Nom de marque ? La brigade ailée du goût (BAG). Le sigle n’est pas anodin car en effet, le concept tient surtout grâce au packaging. « Ce sachet a un imaginaire très fort, on l’a tous vu dans les séries américaines. Quand nous avons réalisé nos études shopper, les consommateurs ne croyaient pas que c’était un intervenant de grande distribution qui lançait ce type de produits », raconte Manuela Lefort, chef de groupe sandwichs et nouveaux marchés.

Cet emballage souple, qui change des coques habituellement présentes sur ce marché du traiteur, promet un fort impact en rayon.

Deuxième étape du changement, le produit. Le sandwich est ici rectangulaire et non triangulaire. Un peu comme les bloomers de Daunat, le grand concurrent de Sodebo sur ce marché pilier du snacking (+1,5 % en valeur et +2.5 % en UVC , source IRI en CAM arrêté à P11 2013). Le format généreux n’est d’ailleurs pas anodin : Daunat a fait souffrir la société vendéenne en fin d’année grâce à ses formats XXL. La riposte arrive, donc.

Dernier élément différenciant, Sodebo a pensé à la petite touche sucrée pour offrir une solution complète aux actifs. La firme fabrique elle-même un petit cookie (20 grammes) qu’elle place dans le sachet. Le tout pour un prix de vente conseillé à 2,99 € les 250 grammes.

Souffle nouveau sur les wraps

Sur les sandwichs, la griffe renouvelle aussi ses wraps. Fini les ‘Planet wraps’ et place à une gamme plus girly et appétente, les « twist & wrap ». 

Sodebo n’en est pas à son premier coup d’essai pour bousculer les codes du marché du snacking. Philippe Rondeau, le directeur marketing de la marque, se plait à rappeler le succès fulgurent et durable de Salade et Compagnie, gamme sortie en avril 2012 qui se dote au mois de mars de deux nouvelles recettes (voir ci-dessous) pour atteindre 10 références. 

« En 2013, nous avons apporté un gain de 60 millions en GMS avec 15 millions d’unités vendues. Ceci explique plus de 80 % de la croissance du snacking. Les panelistes nous assurent que c’est le meilleur lancement du traiteur depuis au moins 10 ans ! »

Le taboulé arrive chez Sodebo

Fort de cette gamme à succès, Sodebo étend son concept avec une nouvelle gamme « Ce taboulé a un grain ».

Quatre recettes de taboulé sont proposées dans la célèbre box de Salade et Compagnie, sans sauce ni gressin cette fois-ci, mais toujours avec la fourchette. (2,99 € les 280 grammes) « Nous offrons un taboulé plus roboratif avec des protéines bien visibles » souligne Hervé Morice, chef de marché salades. Pierre Martinet va sans doute grincer des dents…

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA