Après le rachat des marques de confiserie de Mondelez, Eurazeo se pose en futur géant français du secteur

|

La société d'investissement, Eurazeo vient d'annoncer la finalisation du rachat des marques de confiserie et de chocolat de Mondelez et la création d'un nouveau groupe CPK aux fortes ambitions.

Carambar fait partie des marques rachetées par Eurazeo à Mondelez
Carambar fait partie des marques rachetées par Eurazeo à Mondelez© Capture d’écran YouTube

Annoncée en mars 2016, l'opération de rachat des marques emblématiques de confiserie et de chocolat de Mondelez telles que Carambar, Poulain, Krema, La Pie Qui Chante ou encore Terry's ainsi que les licences les Pastilles Vichy, les Rochers Suchard ou encore Malabar est finalisée, vient d'annoncer Eurazeo dans un communiqué. "Le nouveau Groupe CPK et sa filiale opérationnelle détenue à 100%, Carambar & Co, ainsi que plus de 900 salariés sont désormais engagés pour mener à bien un ambitieux projet de développement. Après plus d’un an de préparation par une équipe de direction chevronnée menée par Jean-Marc Saubade et sous l’égide d’Eurazeo, accompagnée de co-investisseurs et de partenaires stratégiques, la société est aujourd’hui autonome et opérationnelle".  

Au delà des marques, l'opération porte aussi sur la reprise de cinq sites de production en France (Blois, Marcq-en-Baroeul, Saint-Genest, Strasbourg et Vichy) et de ses 750 collaborateurs ainsi que sur la mise en place d'accords de sous-traitance industrielle pour le compte de Mondelez International.

100 % des produits Made In France d'ici 2020 

"Pour permettre à CPK de devenir complètement autonome sur le plan industriel dans les deux prochaines années, un plan de transfert de certaines lignes de production venant de chez Mondelez International ou partant des sites de CPK est d’ores et déjà défini. Une enveloppe de près de 35 millions d’euros sera dédiée à un plan d’investissement industriel, l’objectif étant que 100% des produits du Groupe soient Made in France à l’horizon 2020. Entre temps, Mondelez International continuera d’assurer une partie décroissante de la production de certains produits de la gamme CPK". 

Croissance organique supérieur à 20 % 

Les ambitions affichées sont fortes pour CPK (chiffre d'affaires approximatif de 250 millions d'euros) qui mise notamment sur l'augmentation des volumes produits dans les usines grâce à la redynamisation des marques héritage du portefeuille et le quasi-triplement des investissements marketing et publicité pour devenir à terme un champion de secteur. Concrètement, l'objectif est de réaliser une croissance organique supérieure à 20 % pour les marques du groupe à horizon 5 ans et de générer une marge d'Ebitda d'environ 15 % en ligne avec le secteur.   

Eurazeo détient 68% du capital de CPK après syndication à Eurazeo Capital II, soit un investissement de 164M€ qui permettra de financer à la fois les actifs acquis, les frais de transaction mais également les ressources opérationnelles mobilisées depuis plus d’un an.

Un groupe de co-investisseurs, incluant le management, détient les 32% restant. Parmi lesquels Pierre Le Tanneur, ancien Directeur Général de Spotless (Eau Ecarlate, K2r, etc.) qui devient Président non-exécutif du Conseil de Surveillance du groupe CPK. Patrick Mispolet et Matthieu Maillot, respectivement anciens Directeur Général France-Belgique et Directeur financier Groupe Orangina –Schweppes, qui deviennent administrateurs indépendants.
 
Des marques magnifiques au potentiel sous-developpe 

« Une formidable aventure entrepreneuriale s’ouvre devant nous avec le groupe CPK. Des marques magnifiques au potentiel sous-développé, les meilleurs professionnels du secteur, associés aux expertises internes d’Eurazeo et à sa capacité d’investissement sur le temps long. Ce sont autant de bonnes fées penchées au-dessus du berceau de ce nouveau groupe », a commenté Virginie Morgon, Directeur général d’Eurazeo. « La création de ce nouveau groupe est un évènement rare. On utilise souvent les superlatifs pour décrire les projets entrepreneuriaux, mais le projet est réellement unique. Il réunit le meilleur des 2 mondes : d’un côté, comme les grands groupes, des compétences, des marques et des moyens pour les développer, et de l’autre, une dimension humaine, un élan, une agilité et une capacité à prendre les bonnes décisions, qui se trouvent surtout dans des petites structures. », conclut Pierre le Tanneur, Président du Conseil de Surveillance de CPK.  

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter