Après un an de test avec Cdiscount, Chronopost déploie la livraison le dimanche

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La filiale de livraison express de la Poste lancera le 19 novembre prochain un service de livraison le dimanche dans 1 000 villes en France. Ce déploiement fait suite au test mené pendant un an avec l’e-commerçant Cdiscount sur deux départements (75 et 92). 

D’après une étude menée en janvier dernier pour Chronopost, 92,57 % des clients passant une commande sur Internet le vendredi aimeraient avoir le choix entre une livraison le samedi ou le dimanche.
D’après une étude menée en janvier dernier pour Chronopost, 92,57 % des clients passant une commande sur Internet le vendredi aimeraient avoir le choix entre une livraison le samedi ou le dimanche.© all rights reserved
« Proposer une livraison sur-mesure aux clients ». Voici le saint-Graal pour Chronopost et dans cette quête, le spécialiste de la livraison express rajoutera prochainement un service de livraison le dimanche entre 9h et 13h. Un service unique en France précise le prestataire logistique. Plus précisément, 1 000 villes seront desservies le dernier jour de la semaine à partir du 19 novembre. Chronopost couvrira toute l’Ile-de-France et 14 grandes villes françaises. Autrement dit « 50 % de l’Hexagone sera couvert et nous verrons en fonction des retombées si nous élargissons les zones desservies, indique Frédéric Bernard, directeur de l’expérience client. Nous ciblons 10 000 livraisons le dimanche la veille de Noël en 2017, puis 15 000 par dimanche en rythme de croisière. »
 
Chronopost est déjà en discussion avec de nombreux distributeurs, le responsable soulignant qu’il y a « très clairement un engouement fort car le transport est clé dans l’acte d’achat. » D’après une étude menée en janvier dernier pour Chronopost, 92,57 % des clients passant une commande sur Internet le vendredi aimeraient avoir le choix entre une livraison le samedi ou le dimanche.
 
Un service gratuit pour les abonnés Cdiscount à Volonté
 
Avant ce déploiement, Chronopost a éprouvé le service avec l’e-commerçant Cdiscount sur les départements de Paris et des Hautes-Seine. Pierre-Yves Escarpit, directeur des opérations, n’a pas divulgué de chiffres précis, soulignant juste que « le test a été très positif. L’appétence des clients est forte et les retours qualité sont bons. La livraison le dimanche n’est pas utilisée pour une typologie de produits en particulier, plutôt par une typologie de personnes. Et les commandes ne sont pas forcément passées en urgence, les clients choisissant le dimanche pour s’assurer qu’ils seront à domicile. » 
 
Pour l’e-commerçant, la livraison un jour supplémentaire se révèle hautement stratégique : « nous devons proposer des créneaux de livraisons le plus large possible. Nous proposions déjà des livraisons le dimanche avec notre filiale CChezVous pour les produits encombrants. Avec Chronopost, 90 % des références sont éligibles à cette livraison. Le coût commence à partir de 12,90 euros et c’est gratuit pour les abonnés Cdiscount à Volonté. » L’abonnement étant vendu à 19,90 euros pour se démarquer de la concurrence, Cdiscount espère bien enrôler de nouveaux consommateurs.
 
Le coût pour le client comme pour le marchand se révèle neutre, Chronopost ayant pris le parti de proposer ce service au même tarif que les autres jours. Il oscille donc entre 10 à 20 euros. Les syndicats en revanche grincent des dents par rapport au travail dominical. Frédéric Bernard rétorque qu’« aujourd’hui 4,2 millions de personnes travaillent le dimanche. Au sein de Chronopost, cela ne se fait que sur la base du volontariat avec une majoration salariale. » Ces mesures ne concernent que les 8 % du personnel directement embauché par la société. Elle sous-traite les 92 % restant, majoritairement pour le transport, en raison des fortes variations d’activité d’un mois à l’autre.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA