Après Virgin Stores en France, c'est au tour de HMV en Angleterre

|

Le jour de la mise en redressement judiciaire des magasins Virgin en France, c'est HMV qui se place sous administration judiciaire au Royaume-Uni.

Les difficultés du secteur de la vente de produits culturels ne touchent pas que la France. Après une vague de fermetures aux Etats-Unis ces dernières années (Tower Recrods et Barnes & Noble aux Etats-Unis notamment), puis la France avec Virgin Stores, c'est au tour de l'emblématique HMV, fondé en 1921, de fermer la porte de l'autre côté de la Manche.

Un pan historique de la distribution anglaise

C'est par la voie d'un communiqué que le distributeur de CD et DVD a fait part de sa décision: "Le conseil d'administration a le regret d'annoncer qu'il n'a pu parvenir à une position lui permettant de poursuivre l'exploitation en dehors d'une protection judiciaire." Les 4.000 salariés et des 239 magasins présents sur le territoire britannique attendent maintenant de connaître leur sort, tout comme les 1.000 salariés de Virgin Stores en France, victimes de plusieurs facteurs aggravants expliquant leur situation actuelle.

L'emplacement des différents magasins à Londres

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations