Après Volkswagen, Samsung suspecté de tricherie pour ses téléviseurs

|

Après Volkswagen, c’est au tour de l’entreprise coréenne Samsung d’être mise en cause pour des tests faussés sur des téléviseurs. Ces derniers consommeraient davantage d’énergie que lors des tests officiels réalisés par le groupe sud-coréen, selon des informations du journal britannique The Guardian. La Commission européenne a annoncé se saisir de l’affaire. 

Samsung aurait réduit la luminosité de ses téléviseurs lors des tests officiels.
Samsung aurait réduit la luminosité de ses téléviseurs lors des tests officiels.© Samsung

Le monde de l’industrie continue de trembler. Après Volkswagen et la falsification présumée des résultats aux tests antipollution de ses véhicules Diesel, voici Samsung et la consommation d’énergie minorée de ses téléviseurs. Les faits, rapportés par The Guardian dans son édition du 1er octobre 2015, ont été constatés par un laboratoire indépendant cofinancé par l’Union européenne, CompliantTV sur les postes utilisant la technologie motion lighting. Samsung aurait réduit la luminosité de ses téléviseurs lors des tests avant leur mise sur le marché. Dénonçant une "dispositif de manipulation", l’étude menée par CompliantTV affirme que la consommation réelle d'énergie n’est pas diminuée une fois la télévision mise en service et utilisée quotidiennement.

De nouvelles normes dès 2016

Samsung se refuse pour le moment à toute "comparaison possible" avec l’affaire Volkswagen et nie toute tentative frauduleuse destinée à tromper les experts et les consommateurs. Pourtant, la Commission européenne a annoncé se pencher sur le dossier et réfléchir à de nouvelles normes moins énergivores qui pourraient entrer en vigueur dès 2016.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message