Apsys lance le chantier Vill’Up au cœur de la Cité des Sciences et de l’Industrie de la Villette

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

DIAPORAMA Ce sont 24.000 m² inédits que le promoteur Apsys et ses partenaires commencent d’insérer dans la 4e travée de la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris restée vide depuis l’origine. Pour créer un espace à vocation loisirs et commerces, comprenant un cinéma, des boutiques et des restaurants. Ainsi qu’un espace spectaculaire emblématique accueillant un simulateur de chute libre. Les 4 niveaux consacrés aux commerces et loisirs et les 2 autres occupés par le cinéma Pathé devraient ouvrir à l’automne 2014. Le futur Vill’up vise les 9 millions de visiteurs par an.  

Ce jeudi 23 mai 2013, François Dagnaud, Maire du XIXe arrondissement de Paris, Maurice Bansay, Président fondateur d’Apsys, Claudie Haigneré, Présidente d’Universcience, et Philippe Perret, Directeur Général de Sogecap, co-investisseur aux côtés d’Apsys lançaient officiellement les travaux de Vill’up, au cœur de la Cité des Sciences et de l’Industrie de la Villette à Paris. Signée par l’agence SCAU et le cabinet Alain Farel, l’architecture du projet qui donnera la priorité à la lumière et à l’ouverture, investira la 4e travée du musée, restée vide depuis l’ouverture de la Cité en mars 1986 ! Avec vues sur la Géode, le Parc de la Villette et le Parvis Nord, rénové en décembre dernier.

Un concept de centre inédit

Selon les termes de ses promoteurs «situé au coeur du XIXe arrondissement de Paris, dans le cadre exceptionnel de la Villette et plus particulièrement de la Cité des Sciences et de l’Industrie, Vill’up deviendra le nouveau spot commercial de l’Est parisien. Son positionnement atypique associera loisirs détonants, shopping tendance et plaisirs de la ‘‘bistronomie’’ (sic), offrant ainsi aux visiteurs une expérience unique à Paris ».

Pour amateurs de sensations fortes

Vill’up accueillera, en exclusivité, iFly, un simulateur de chute libre. Soit un dispositif en tube entièrement vitré au sein duquel est développé un souffle approchant les 240 km/h. Ce qui donne aux adeptes de cette attraction la sensation de voler. Ce sera l’un des signes forts du futur ensemble visible depuis l’atrium intérieur aussi bien que du Parc de la Villette. A ce loisir inédit s’ajoutera un cinéma Pathé de 16 salles (sur 10 000 m2) et Moov’box, complexe multi-loisirs de nouvelle génération qui regroupe de nombreuses activités issues des dernières innovations technologiques. Côté restauration le pôle dit ‘‘bistronomie’’ proposera 10 restaurants et cafés sur 2000 m2.

Des enseignes tournées vers le loisir et les enfants

Quant aux commerces, l’offre exclut les enseignes alimentaires ou d’équipement de la personne habituellement installées dans les centres classiques. « Avec la volonté affirmée d’un positionnement atypique basé sur les loisirs et le shopping “tendance”, Vill’up a pour ambition de devenir la destination événementielle et commerciale, référence parisienne en matière de loisirs et partie intégrante de la Cité des Sciences et de l’Industrie », appuie Maurice Bansay, Président fondateur d’Apsys. Le pôle shopping plaisir de 25 boutiques (sur 9 000 m²) veut « susciter la curiosité avec des boutiques “tendance” et décalées en culture, maison, prêt-à-porter sportswear, santé-beauté, bien-être, loisirs… ». Le pôle familles-enfants ID Kids (1.000 m²) réunira les marques du groupe ID Group (Obaïbi, Okaïdi, Jacadi, Oxybul Eveil & Jeux). Positionné aux niveaux parc et musée, il sera dédié aux enfants de 0 à 12 ans avec offre de jouets, textile, chaussures, livres, puériculture, mobilier, ateliers, activités ludiques… Cela complété par un pôle shopping plaisir qui comptera quelque 25 boutiques sur plus de 9.000 m² avec des enseignes culturelles, maison, prêt-à-porter sportswear, santé-beauté, loisirs, bien-être…. A ce jour, près de 70% des surfaces sont commercialisées.      


Un lieu de hauts flux

Les promoteurs de Vill’Up voient dans la localisation de leur projet «un emplacement unique dans le cadre effervescent de la Villette et plus particulièrement de la Cité des sciences et de l’industrie, 4e musée de France  (après Le Louvre, le Centre Pompidou, et Versailles) avec 3,1 millions de visiteurs par an ; 10e lieu touristique de France avec 8,3 millions de visiteurs sur l’ensemble du site de La Villette ». En plus ce quartier du 19e arrondissement en plein renouveau, bénéficie d’une forte dynamique de développement et rayonne sur une zone de chalandise estimée à près de 1,4 million d’habitants à 20 minutes du projet, dont près de 200 000 habitants à moins de 10 minutes. Auxquels il faut ajouter la population des actifs, soit près de 17 000 visiteurs potentiels à moins de 10 minutes à pied du site. L’accessibilité étant le critère clé de tout projet commercial les promoteurs tiennent enfin à faire valoir celle de Vill’Up tant sur le plan routier que sur celui des transports en commun. Le futur site bénéficiera de la proximité immédiate avec le boulevard périphérique relié aux grands axes autoroutiers (A1, A3). Le site de la Villette est aussi desservi par 2 lignes de métro (les lignes 5 et 7), la ligne de tramway T3 dont la station « Porte de la Villette » est située face au musée et 7 lignes de bus. Il est également relié par le RER E (Eole) et bientôt la station de RER E Evangile (2015). Un parking souterrain de 1 600 places, ouvert toute la semaine 24h/24, est disponible sous le musée. Des travaux de modernisation sont prévus en 2013.
 

Source: Dossier de presse Apsys

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA