Apsys renouvelle le style des centres commerciaux polonais

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Sur un marché très concurrentiel, le promoteur cherche à faire la différence avec des programmes à l'architecture soignée et à l'offre adaptée. Application à Zabrze, en Silésie.





Chariots à bout de bras, les habitants de Zabrze, en Pologne, se bousculent, ce mercredi 15 octobre à 9 heures, pour arriver les premiers à l'hypermarché Géant du nouveau centre commercial Platan, qui vient d'ouvrir au public. « Ce n'est plus la cohue des débuts, mais les inaugurations restent un moment très fort », résume Gérard Walter, directeur général de Géant Polska. Si une vive concurrence met les enseignes à rude épreuve en Pologne, la grande distribution continue d'y attirer les foules. Ainsi, le jour de son ouverture, 65 000 personnes ont fréquenté la galerie Platan, l'équivalent d'un tiers de la population de la ville : pas mal pour la Silésie, une région minière et déshéritée de Pologne !







Une forte proportion d'enseignes polonaises




Créé par le promoteur français Apsys, dont c'est la quinzième galerie gérée dans le pays, Platan est représentatif de la génération de centres commerciaux qui percent actuellement sur le marché polonais. Relié à une station de bus et de tramway, l'équipement se situe juste en bordure de la ville, et non en grande banlieue comme il y a dix ans. Une étape qui préfigure peut-être l'émergence de programmes de réhabilitation de centre-ville, à l'image du projet Manufaktura de Lodz (lire encadré). Sur le plan architectural, Platan - qui doit son nom aux platanes plantés au XIXe siècle par la bourgeoisie de la ville - a peu à envier aux mails français, avec sa façade en brique côté ville, son éclairage naturel zénithal et son habillage de vitrines en bois à l'intérieur.



Quant à l'offre marchande, elle se caractérise par une forte proportion (70 %) d'enseignes nationales qui, « en développement rapide sur le marché polonais, ont des niveaux qui s'approchent des standards internationaux », selon Stephen Pragnell, directeur d'Apsys Polska. Même souci de qualité chez Géant, dont l'unité de Zabrze est la deuxième en Pologne à avoir adopté le concept dernier cri de l'enseigne, inauguré à Tours l'an dernier. Seule différence notable : la ligne de 42 caisses est largement ouverte sur le mail, pour faire des économies d'aménagement et inciter les clients à entrer.







Des formats de magasins plus petits




Géant a par ailleurs renoncé au... gigantisme, pour ouvrir des surfaces d'environ 7 000 m2, avec un assortiment (60 000 références hors frais dont 11 500 en PGC) renforcé en alimentaire. « Nous intégrons des nouveautés, des premiers prix et des produits Leader Price », explique Gérard Walter. Seule marque de distributeur de Géant, Leader Price compte un millier de références et pèse 10 % du chiffre d'affaires.



Des adaptations qui font écho à celles mise en oeuvre chez Go Sport. Son magasin de Zabrze occupe 1 000 m2 quand les premières unités couvraient 1 500 m2 et plus. De même, « nous avons ajusté l'assortiment aux goûts et aux saisonnalités locales », explique Charles Setboun, président du groupe Go Sport.



Avec sept unités, l'enseigne prévoit d'atteindre l'équilibre à la fin de l'année en Pologne. « Nous ne courons pas après les ouvertures, tout dépendra de la qualité des emplacements », explique Charles Setboun. Une prudence partagée par beaucoup d'opérateurs internationaux sur un marché aussi prometteur que bataillé.



















Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1833

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA